Abonnez-vous
Publié le

Des guitares électriques singulières pour guitaristes pluriels

Entre sa passion pour le travail du bois et celle pour la guitare électrique, Noé Audollent a choisi : ce sera les deux. À 27 ans, il a ouvert un atelier de lutherie à Auch…
NOE atelier 3
Noé Guitares est installé au 42 rue de Metz à Auch, spécialisé dans la fabrication sur-mesure de guitares et basses électriques.
  • « Je savais que je voulais être luthier, et pour y arriver, j’ai commencé par passer un baccalauréat en menuiserie à Revel. J’ai ensuite fait des stages chez des luthiers, qui m’ont finalement conduit jusqu’à Montpellier. En 2019, lorsque mon ancien patron est parti aux États-Unis, j’ai repris l’affaire. Mais étant originaire de l’Ariège, j’ai cherché une région au climat moins sec que l’Hérault. J’ai trouvé ce local à Auch, et comme j’ai de la famille dans le coin, j’ai déménagé ici » raconte Noé.

    Dans son univers, des plateaux et des placages de diverses essences de bois précieux et exotiques attendent patiemment leurs transformations. La plus grande partie des étapes de fabrications étant réalisées à la main, les seules "grosses" machines dont il dispose, classiques dans un atelier de travail du bois, sont un combiné raboteuse-dégauchisseuse, et une scie à ruban. Pour le reste, de l’outillage électroportatif et manuel, et... ses 10 doigts.

    C'est sûrement pour cette raison que les guitares qui sortent de son atelier sont des pièces uniques. Si elles sont à l’image des musiciens qui les ont rêvées, c'est Noé qui va les concevoir et les réaliser lui-même, intégralement, et jusque dans les moindres détails.

    « Les échanges avec le client sont très importants, car ils vont permettre de définir précisément le projet. Il s’agit de travail sur mesure, où se mêlent mes méthodes de travail traditionnelles, et ma vision plus moderne concernant la conception de la guitare électrique. Tout en répondant à des critères de confort de jeu, d’ergonomie et de stabilité, il faut déterminer la forme du corps, les différents bois en fonction de leurs capacités, leur esthétique - érable, frênes, noyer, ébène, acajou…  -, le choix des micros, et le type de manche ».

    Chez Noé Guitares, plusieurs modèles de guitares, avec des conceptions et des types de fabrications très différentes, sont proposés à l'heureux futur propriétaire. Cela peut aller du manche traversant multi-plis au gros “sustain” (la capacité de l’instrument à maintenir un son dans le temps), au manche vissé plus réactif et un peu plus simple. Les guitares pourront avoir 6 ou 7 cordes, les basses 4 ou 5. Les micros - simples, doubles, actifs ou passifs -, bobinés à la main, proviennent d'un fabriquant européen. Le client aura donc l'embarras du choix.

    Après le travail de la laque et du vernis, vient le moment du montage d’un accastillage haut de gamme, puis le réglage final, avec l’oreille experte et le savoir-faire propres aux grands luthiers.

    La fabrication de guitares ou basses électriques représente 80% de son activité, le reste étant consacré à l’entretien et la réparation des instruments, y compris acoustiques. N'hésitez pas si votre vieille guitare a besoin d'une cure de jouvence !

    Si la dernière étape - l'addition - est souvent un mauvais moment à passer pour un travail personnalisé, ça ne sera pas vraiment le cas ici : « Il faut compter une centaine d’heures de travail en moyenne pour une guitare, et environ six mois d’attente entre la signature du devis et la réalisation. J’ai beaucoup de demandes de la part de guitaristes métal dont la moyenne d’âge se situe entre 35 et 40 ans. Au niveau du prix, il faut compter de 2 700 à 4 000 € ».

    Une palette de prix qui se situe en dessous des tarifs “Custom Shop” des gros constructeurs américains, pour un produit unique fabriqué réellement à la main.

    Informations sur le site internet de Néo Guitares, luthier à Auch

    Photos : Nicolas Buffat 

    À lire aussi