Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

ELITE OVALIE – En direct avec les clubs de l’Adour

Mont de Marsan et Bayonne à domicile en Pro D2 : la féroce envie d’un sans-faute – En Top 14, Biarritz, le couteau entre les dents, reçoit du lourd ; Pau en commando chez un coriace…
RUGBY STADE MONTOIS 2
  • Ce vendredi, le Stade Montois, leader avec 3 victoires en 3 matches, accueille Vannes, l’un des favoris ; l’Aviron Bayonnais, 3e à égalité de points avec les Landais, reçoit un ambitieux Nevers. Samedi, la Section Paloise va tenter de décrocher une 2e victoire à Brive, tandis que le BOPB va devoir se surpasser pour faire tomber le Racing à Aguiléra.

    Mont de Marsan-Vannes : un nouveau cap à franchir

    Avec trois victoires sur trois au compteur, dont une bonifiée, le Stade Montois a parfaitement démarré sa saison. Il reste leader de la Pro D2, à égalité de points avec Colomiers et Bayonne. De quoi renforcer ce groupe, physiquement et mentalement avant la réception de l’un des favoris du championnat.

    Les rotations se poursuivent. Plusieurs cadres sont de retour pour cette confrontation importante, comme Garrault, De Nardi, Naituvi, Wakaya, Du Plessis. A noter la première titularisation de l’espoir Portugais, Bento (20 ans), tandis que le jeune Bruinsma débutera en 2e lign.

    Le XV de départ : Bento - De Nardi, Wakaya, Mensa, Naituvi - (o) Du Plessis - (m) Coly - Banos, Wavrin (cap), Brethous - Bruinsma, Garrault - Alves, Latterrade, Innocente.

    Les remplaçants : Gonzalez, Bultel, Durand, Gouzou, Loustalot, Desaubies, Goneva, Lalanne.

    Au programme des prochaines journées : Mont de Marsan recevra Agen (24 septembre), avant de déplacer à Oyonnax (8 octobre). Suivra la réception de Rouen (15 octobre), puis un voyage à Montauban (22 octobre), l’accueil de Nevers (29 octobre), avant le derby à Bayonne (5 novembre).

    Bayonne-Nevers : un choc de favoris

    A la 3e place au classement, à égalité de points avec les Montois et Colomiers, l’Aviron Bayonnais fait grosse impression et confirme le potentiel de ce groupe qui a encore une belle marge de progression. Notamment, en étant plus régulier pendant 80 minutes. Elle est précieuse pour préparer au mieux la réception de Nevers, le week-end prochain.

    Le staff a procédé à 7 changements dans le XV de départ avec les titularisations de Ravauvou, David, Rouet, Amosa, Luamanu et Perchaud, tandis que Costossèque glisse à l’aile.

    Le XV de départ : Duhau – Ravauvou, Muscarditz, David, Costossèque – (o) Lafage, (m) Rouet – Heguy, Amosa, Taofifenua – Luamanu, Galarza – Talakai, Van Jaarsveld, Perchaud

    Les remplaçants : Delonca, Cormenier, Mikautadze, Cassiem, Venter,Lestrade, Baget Mousset.

    Au programme des prochaines journées : Bayonne se déplacera à Grenoble (24 septembre) et accueillera Béziers (8 octobre). L’Aviron ira ensuite à Colomiers (15 octobre), recevra Provence (22 octobre), se rendra à Narbonne (29 octobre), avant de recevoir Mont de Marsan pour le derby basco-landais (5 novembre)

    4e journée de Pro D2

    Jeudi 16 septembre : Aurillac-Grenoble (21-16)

    Vendredi 17 septembre : Mont-de-Marsan-Vannes, Oyonnax-Carcassonne, Provence-Narbonne, Rouen-Colomiers, Agen-Bourg, Montauban-Béziers (19h30) ; Bayonne-Nevers (20h45, Canal+ Sport)

    Classement de la Pro D2

    • Qualification directe : Mont-de-Marsan (13), Colomiers (13)
    • Qualification pour les barrages : Bayonne (13), Montauban (12), Nevers (9), Grenoble (4)
    • Milieu de classement : Provence (8), Rouen (7), Béziers (6), Oyonnax (6), Carcassonne (5), Bourg (3), Vannes (2), Agen (2)
    • Relégation : Aurillac (1), Narbonne (1)

    Brive-Pau : dominer un concurrent direct

    Après une prestation intéressante à Castres, récompensée par un bonus défensif (16-12), la Section Paloise a retrouvé son public et a repris la main sur son terrain (21-17), face à un ténor du championnat, Lyon. Cette victoire a permis aux Béarnais de retrouver de la confiance devant leurs supporters. Reste maintenant à réussir à décrocher une victoire à l’extérieur chez un concurrent direct.

    Au terme de cette semaine marquée par l’annonce du départ d’Antoine Hastoy, en fin de saison, Pau jouera un match important face à une équipe coriace, encore plus à domicile. Un succès leur permettrait de prendre un ascendant intéressant et de renforcer encore son mental.

    La Section recevra ensuite Montpellier (25 septembre) puis se rendra à Perpignan (2 octobre). Suivra une grosse série face à des cadors : à Toulouse (9 octobre), contre Bordeaux (16 octobre), à Clermont (23 octobre, contre le Stade Français (30 octobre), avant le derby basco-Béarnais au Hameau contre Biarritz (6 novembre). Pau terminera la phase aller par trois gros matches : à La Rochelle (27 novembre), contre Toulon (4 décembre) et au Racing (26 décembre).

    Biarritz-Racing : un test XXL à Aguiléra

    En battant Bordeaux (27-15) avec la manière, le Biarritz Olympique avait fait sensation. Mais, la furia catalane a un peu douché leur euphorie (33-20) dans un championnat qui sera certainement très dur et impitoyable. La réception des Franciliens s’annonce redoutable, vu leur méga forme en ce début de saison.

    Pour le BOPB, plus petit budget du Top 14 et le plus mal installé, il s’agira encore une fois de réaliser un exploit qui ferait sensation. C’est devenu la culture de ce groupe, mais il sera difficile de réaliser l’impossible chaque week-end. Les Basques doivent passer les obstacles, les uns après les autres, en espérant ne pas se retrouver trop vite sous pression.

    La suite s’annonce rude avec 3 chocs : Biarritz se déplacera à La Rochelle (25 septembre), avant de recevoir le champion en titre, Toulouse (2 octobre) puis Lyon (9 octobre). Au programme ensuite : déplacement à Castres (16 octobre), réception de Brive (23 octobre), expédition à Toulon ((30 octobre), puis le derby basco-béarnais à Pau (6 novembre). La phase aller se terminera par l’accueil du Stade Français (27 novembre), un voyage à Clermont (4 décembre) et la réception de Montpellier (26 décembre).

    3e journée de Top 14

    Samedi 18 septembre : Biarritz-Racing, Brive-Pau, Castres-Bordeaux, Lyon-Perpignan (15h, Rugby+) ; Montpellier-Toulouse (17h, Canal+) ; Clermont-La Rochelle (21h05, Canal+)

    Dimanche 19 septembre : Toulon-Stade Français (21h05, Canal+))

    Classement du Top 14

    • Qualification directe en demi-finale : Toulouse (9), Racing (8)
    • Barrages : Castres (8), Montpellier (6), Bordeaux (5), Lyon (5)
    • Milieu de tableau : Pau (5), Brive (5), Biarritz (4), Perpignan (4), Toulon (2), Clermont (1)
    • Barrage de relégation : La Rochelle (1)
    • Relégation : Stade Français (0)

    4e journée de Top 14

    Samedi 25 septembre : Pau-Montpellier, La Rochelle-Biarritz, Bordeaux-Brive, Stade Français-Castres (15h, Rugby+) ; Racing-Lyon (17h, Canal+) ; Perpignan-Toulon (21h05, Canal+)

    Dimanche 26 septembre : Toulouse-Clermont (21h05, Canal+))

    À lire aussi