INDEX

Lannemezan – L’Embrun, le restaurant au circuit vertueux

Le 06 Déc. 2019

Si vous passez par la rue du 8 Mai 1945 aux heures des repas, il est fort probable que le souvenir d’une saveur culinaire de votre enfance resurgisse soudain avec ravissement…

Car à l’Embrun, le restaurant au 683 de cette même rue, le chef cuisinier Grégory Bellard, du réseau HaPy Saveurs, multiplie depuis dix ans les initiatives pour que les produits que l’on retrouve dans l’assiette soient non seulement ultra locaux, mais aussi ultra frais.


Ce n’est pas tant la capacité d’accueil de son établissement, mais plutôt la qualité de ses menus qui intéresse celui qui s’est vu décerner le titre de maître restaurateur en 2018.

Un titre qui engage les titulaires à garantir des plats faits maison, à partir de produits frais issus de circuits courts, en plus d’autres critères d’hygiène, qualité du service…


En parallèle, Gregory Bellard a décidé également de lutter contre le gaspillage. C’est ainsi qu’il y a deux ans, il achète avec son épouse un terrain juste derrière leur restaurant. Là, bien à l’abri d’une serre, y poussent plantes aromatiques, agrumes et légumes.

Aneth, feuille d’huître, citron caviar, oignons de Trébons, choux, potimarrons… ne seront cueillis qu’en fonction des besoins, et éviteront ainsi de finir en déchets.


Les jardiniers, – même en herbe -, savent pertinemment qu’une bonne culture passe par un bon terreau. Les épluchures et restes alimentaires de l’Embrun sont donc destinés à devenir un véritable engrais « fait maison » lui aussi, par l’intermédiaire de composteurs mis en place par le SMECTOM.

Quant à l’eau nécessaire à l’arrosage, elle est tout simplement récupérée et stockée, en attendant d’être utilisée.


Si l’on ajoute à cela que les truites du Nistos baignent dans le vivier du restaurant avant de pouvoir être dégustées ainsi « au bleu », que l’agneau arrive tout droit des Baronnies, le Jambon Noir de Bigorre et la poule Noire d’Astarac Bigorre, le miel des Ruchers de Mour, la farine du moulin de la Ribère… on applaudit des deux mains, avant de passer vite à table !

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *