INDEX

TWITTOLIB’ – L’actu en bref

Le 03 Août. 2020

Port du masque obligatoire dans les rues : la contagion – Les palmipèdes à foie gras à la relance – L’Agglo basque a ses 15 vice-présidents – Le taxi volant d’Airbus vise 2024 – Le point après l’incendie d’Anglet – Les palmiers du Gers sous la menace – Hommage à Chalandon, ancien patron d’Elf Aquitaine – Total lourdement impacté par la crise – L’hôtellerie souffre différemment selon les territoires – Le Piano du Lac fait un tabac dans le Gers – Foot : Pau rivalise avec Toulouse – La Route d’Occitanie avec les stars du vélo dans le 65 et le 32 – Récession historique confirmée en France…

PresseLib’ vous propose un tour d’horizon de l’info en quelques lignes.


Port du masque obligatoire dans les rues : la contagion
C’est Biarritz qui a été la première cité balnéaire à décider d’imposer le port du masque dans ses rues et places les plus fréquentées, où les règles de distanciation sont difficiles à respecter. Une mesure qui entre en vigueur ce lundi et s’étendra jusqu’à la fin du mois. Peu à peu, d’autres villes de la côte atlantique en font de même : Bayonne, Mimizan Plage, Biscarosse Plage et La Rochelle. On rappelle que plusieurs plages sont désormais fermées la nuit (de 22h à 6h), pour éviter des débordements festifs.


Les palmipèdes à foie gras à la relance
Après deux crises aviaires (2016 et 2017), la filière a été particulièrement touchée par le confinement, avec la fermeture des restaurants et de nombreux magasins, mais aussi l’écroulement de l’exportation. Résultat, elle n’a pas pu profiter de la période de Pâques, habituellement très porteuse, et l’activité a chuté de près de 15%. Quant au nombre de canards, il devrait passer de 38 millions à 27 cette année. Une importante campagne de communication devrait être lancée à l’automne, pour relancer les confits (très touchés), les magrets et le foie gras.


L’Agglo basque a ses 15 vice-présidents
Les 232 membres de la Communauté d’agglomération Pays basque ont élus les vice-présidents qui entoureront Jean-René Etchegaray, le président. A commencer par une représentante de la Soule, Renée Carrique (Soule Xiberoa), maire d’Idaux-Mendy. Suivent, dans l’ordre : Kotte Ecenarro (Hendaye, Sud Pays Basque), Martine Bisauta (Bayonne, Côte basque Adour), Daniel Olçomendy (Iholdi Oztibarre), Maider Arosteguy (Biarritz, Côte basque Adour), Claude Olive (Anglet, Côte basque Adour), Sylvie Durruty (Bayonne, Côte basque Adour), Roland Hirigoyen (Bidart, Nive Adour), Isabelle Pargade (Pays de Hasparren), Antton Curutcharry (Garazi Baigorri), Jean-François Irigoyen (Saint-Jean-de-Luz, Sud Pays Basque), Bruno Carrère (Errobi), Jean-Yves Bussiron (Pays de Bidache), Jean-Pierre Laflaquière (Côte basque Adour), Arnaud Fontaine (Amikuze). Informations sur le site internet, cliquez ici


Le taxi volant d’Airbus vise 2024
Entièrement électrique et automatisé, le CityAirbus prend sérieusement tournure. Il pourra transporter 4 personnes à 120 km/h pour diviser par 3 le temps de trajet en ville. Airbus Helicopters prévoit de lancer deux liaisons à l’occasion des Jeux olympiques de Paris. Informations sur le site internet, cliquez ici


Le point après l’incendie d’Anglet
La forêt du Pignada a été dévastée sur 100 hectares au cœur du quartier Chiberta, et le parc écologique d’Izadia (14 hectares) devra être entièrement refait. Quelques maisons ont été dévastées par ce spectaculaire incendie, mais heureusement les pompiers et les secours ont permis d’éviter une catastrophe bien plus grande. L’accrobranche Evolution 2 a subi de très gros dégâts, tandis que le Centre équestre a évité de justesse le pire grâce notamment à l’évacuation ultra-rapide de ses 70 chevaux. De son côté, le golf de Chiberta s’en tire bien avec des dégâts limités.


Les palmiers du Gers sous la menace
Après s’être développé autour de la Méditerranée, le Paysandisia Archon s’attaque aux palmiers gersois. Ce grand papillon gris-marron et orangé, arrivé d’Argentine au début des années 2000, pond ses œufs dans la tête du palmier. Puis, les chenilles perforent le cœur et tuent l’arbre, avant de sortir du tronc en perçant des trous. Pour tenter de sauver le palmier, il faut traiter abondamment sa tête ; ce qui ne peut être fait que par des spécialistes.


Hommage à Chalandon, ancien patron d’Elf Aquitaine
Plusieurs fois ministre dans les gouvernements Couve de Murville, Chaban-Delmas et Chirac, il a aussi été président d’Elf-Aquitaine pendant 6 ans. Albin Chalandon a ainsi ouvert le chantier de reconversion du bassin de Lacq (fin du gisement de gaz) et créé la Sofrea (aujourd’hui, Total Développement Régional), mais aussi lancé la construction du Centre scientifique et technique Jean-Feger à Pau.


Total lourdement impacté par la crise
Le groupe pétrolier français a annoncé une perte nette de 8,4 milliards de dollars pour le deuxième trimestre. Ce résultat négatif est dû à la fois à la baisse de l’activité économique mondiale, à la chute des prix du pétrole et du gaz, à une diminution des marges sur le raffinage. Total part sur l’hypothèse d’un baril de Brent à 35 dollars en 2020, puis à 60 dollars en 2023 avec un prix de long terme de 50 dollars. Le groupe a confirmé sa volonté d’investir dans les énergies renouvelables.


L’hôtellerie souffre différemment selon les territoires
Globalement, le secteur de l’hébergement a enregistré sur le mois de juillet une perte de 25%, en raison notamment de la très faible présence des étrangers. Les situations sont très inégales puisque 5% des professionnels reconnaissent une hausse de leur activité ; 25% annoncent une stabilité ; et 70% ont subi une forte ou une très forte baisse. Dans les régions, le taux d’occupation moyen est de 57% alors qu’à Paris il n’est que de 33%. Les zones littorales s’en tirent plutôt bien avec cependant des pics de fréquentation le week-end et une baisse sensible en semaine. Les métropoles comme Bordeaux souffrent (-40%) ainsi que les vignobles avec un oenotourisme privé de sa clientèle étrangère.


Le Piano du Lac fait un tabac dans le Gers
Trois musiciens ont entrepris une tournée étonnante : « Musiques flottantes ». Le pianiste Cédric Granelle, la chanteuse et violoniste Delphine Coutant et le violoncelliste Daniel Trutet embarquent le public sur l’eau pour naviguer entre compositions originales et improvisations. De lac en lac, d’étang en rivière… ils s’adaptent à chaque lieu de concert où la nature apporte une atmosphère différente. Rendez-vous : à Castéra-Verduzan, les 4 et 5 août ; au Houga, le 6 août ; à Fleurance, le 7 août. Participation libre, don de 10 € souhaité. Informations sur le site internet, cliquez ici


Foot : Pau rivalise avec Toulouse
En match amical, le petit poucet de la Ligue 2 ne s’est pas laissé intimider par le grand favori, malgré une solide domination, technique et physique, des Violets. Et finalement ce sont les hommes de Didier Tholot qui se sont créé le plus d’occasions. Finalement, les deux équipes ont marqué chacune deux buts : Assifuah (44e) et Jarju (70e) pour les Béarnais ; Gabrielsen (15e) et Zobo (73e) pour le TFC. Bien entendu, cette rencontre reste anecdotique dans cette phase de rodage, mais c’est un résultat favorable pour donner confiance au groupe palois.


La Route d’Occitanie avec les stars du vélo dans le 65 et le 32
Jusqu’au 4 août, elle donne le coup d’envoi de la saison cycliste avec les meilleurs qui s’affronteront ensuite lors du Tour de France, à la fin du mois. Chris Froome, Egan Bernal, Thibaut Pinot, Romain Bardet et Warren Barguil sont de la partie et devraient commencer à se montrer dans la montagne, ce lundi. La course passera dans les Hautes-Pyrénées ce 3 août avec une arrivée au sommet du col de Beyrède (10,9 km à 7,2%), après avoir franchi les cols de Balès (1755 mètres, 19,2 km à 6,2%), et de Peyresourde (9,7 km à 7,5%). La dernière étape partira de Lectoure en direction de Rocamadour. Informations sur le site internet, cliquez ici


Récession historique confirmée en France
Au 2e trimestre, le produit intérieur brut a chuté de 13,8%, d’après l’Insee. Une dégringolade qui vient après un premier trimestre à -5,9% (au lieu des -5,3% espérés). La consommation des ménages a baissé de 11%, la production de biens et de services de 14,2%, l’industrie manufacturière de 16,8 %, les investissements de 17,8%, les exportations de 25,5%, et les importations de 17,3%. Autant de chiffres inquiétants, avec des secteurs particulièrement sinistrés : services de transports (-45,8 %) et hébergement-restauration (-56,9 %). Si une forte remontée est attendue au 3e trimestre (+14% selon la Banque de France), l’accélération de la circulation du virus et la baisse du moral des ménages font craindre pour la relance de l’économie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *