INDEX

New York décide d’interdire le foie gras !

Le 01 Nov. 2019

Après la Californie, c’est Big Apple qui met ce produit au ban. En 2022, il ne sera plus possible d’en vendre, d’en servir ou même d’en avoir chez soi…

Rubriques :

Le conseil municipal de New York a cédé aux pressions de l’association Peta. Elle a voté ce mercredi soir un moratoire sur le foie gras.


A partir de 2022, en cas de non-respect de cette interdiction, les contrevenants pourront être sanctionnés par une amende allant de 500 et 2.000 dollars, qui sera renouvelable toutes les 24 heures.

Les restaurateurs concernés ainsi que les producteurs locaux ne comptent pas en rester là.


Depuis 2004, le même combat est mené en Californie. La loi votée par cet Etat a d’abord était rejetée par le tribunal d’instance avant d’être confirmée par la cour d’appel en 2017, puis par la Cour suprême américaine, le 7 janvier dernier.

Mais, la partie n’est cependant pas terminée.

 


Une nouvelle fois, Ariane Daguin est en première ligne pour défendre cette tradition culinaire. La fille du célèbre chef gersois, André Daguin, installée aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans, est directement concernée par cette mesure.

En effet, elle a créé une superbe entreprise à New York, D’Artagnan, qui emploie plus de 300 personnes, approvisionnant les restaurants et épiceries fines en foie gras, volailles, bœuf, viandes de gibier… Elle produit son propre foie gras su place, à partir d’élevages locaux, en utilisant des méthodes de gavage sans douleur.


Ariane Daguin a commencé à mobiliser les chefs New Yorkais en soulignant que l’interdiction du foie gras, du magret et du confit était la porte ouverte vers d’autres lois restreignant les libertés des habitants de cette mégalopole multiculturelle.

 


De son côté, le Cifog, l’interprofession du foie gras, a souligné que les producteurs français ne seront pas touchés directement par cette interdiction.

La France n’importe quasiment plus de foie gras vers les Etats-Unis, en raison des sévères contrôles à l’entrée du pays ainsi que du doublement des droits de douane depuis 1999.

Des recours devraient être lancés dans les prochains jours.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *