Abonnez-vous
Publié le
Initiatives RSE

Les vélos Larrun roulent en mode vertueux

La toute jeune société des vélos Larrun, installée dans la zone des Pitoys à Anglet, affiche d'emblée son désir de s'engager pour la mobilité douce.
Des cycles à assistance électrique, des locaux sur la côte et des fournisseurs toujours plus proches dans le but de produire entièrement au Pays basque en 2023. Un gros coup de pédale pour l'environnement.

Depuis quelques années maintenant, le vélo électrique s'est imposé dans la vie de tous les jours. Bien que les prix de ces machines soient beaucoup plus élevés qu'un vélo classique, l'engouement ne cesse de grandir.

Et pour couronner le tout, la démarche environnementale est indéniable puisque de l'État aux régions en passant par les départements, ces collectivités territoriales accordent une ribambelle de primes pour vous faire préférer le vélo à votre voiture.

Larrun en faveur de l'environnement

Ce n'est un secret pour personne, beaucoup trop de citoyens utilisent leur voiture pour faire de petits trajets comme aller acheter le pain, le journal ou encore se rendre à leur travail. Et ce type de comportement ne joue pas vraiment en faveur de l'environnement. Chez Larrun, fabricant de vélos à assistance électrique situé à Anglet « nous sommes persuadés que le vélo à assistance électrique est une réponse pertinente à l’encombrement des villes, la sédentarité et la vie qui va trop vite. Petit à petit, le vélo électrique va réussir à supplanter la voiture pour nos trajets du quotidien, tous ceux qui font moins de 10 km. Et nous, on est fier et enthousiaste de participer à ce changement profond de nos modes de vie. Notre marque de vélos à assistance électrique propose ainsi une gamme de quatre modèles fonctionnels et élégants. »

Fondée en 2021, l'entreprise basque de vélos électrique a récemment déménagé à Anglet dans le but précis de favoriser des partenariats avec des entreprises locales et ainsi produire leurs vélos électriques au Pays basque. L'approvisionnement local et l'utilisation des circuits courts est l'objectif et si le calendrier que la société s'est fixé est tenu, les vélos Larrun devrait changer de braquet courant 2023 en produisant entièrement ses machines sur le territoire du Pays basque.

Cette volonté d'appartenance s'affiche déjà dans leur patronyme puisque « Larrun » est le nom de la montagne qui culmine sur le massif de la Rhune, mais aussi dans les noms donnés aux différents vélos de leur gamme. Ainsi, pour des prix allant de 1500 à 5500 euros suivant le modèle, vous aurez un vélo dont l'autonomie variera de 80 à 100km, avec des selles réglables automatiquement, avec des couleurs originales et certains même équipés de GPS.

Sensibilisation des clients

Soucieuse d'agir pour le développement durable, la société des vélos Larrun encourage ses clients, aussi bien particuliers que professionnels à réduire collectivement l'empreinte carbone. Gilles Labrude, fondateur de Larrun tient particulièrement à faire partie du peloton des engagés pour la mobilité douce : « Aujourd’hui nous sommes plus attentifs à nos façons de consommer et de nous déplacer. Les vélos Larrun répondent exactement à ces aspirations. »

D'ailleurs, le discours tenu à l'égard des entreprises est clair. Larrun détaille les avantages pour les sociétés, les hôtels ou les campings, à savoir « booster la productivité de vos salariés, réduire l’impact carbone, devenir acteur du changement et bénéficier de 25% de réduction d'impôts. » Du côté des utilisateurs, outre l'activité physique de plein-air ou encore la fatigue liés aux embouteillages, ils « diminuent leur empreinte carbone et leur impact sur l’environnement. » Et n'oubliez surtout pas l'augmentation du bonus vélo mis en place par l'État le 15 août dernier qui peut vous faire économiser 400 euros voire même jusqu'à 2 000 euros dans certains cas.

Sébastien Soumagnas

Les primes des collectivités territoriales pour l'achat d'un vélo électrique

Si la région Nouvelle-Aquitaine ou encore le département Pyrénées-Atlantiques ne proposent pas d'aides ou de primes pour l'acquisition d'un vélo électrique, ce n'est pas le cas pour l'agglomération Pays Basque-Adour qui propose une prime unique par foyer pour l'achat d'un cycle à assistance électrique. Celle-ci se base sur 20 à 60 % du coût d’achat du vélo avec un plafonnement à 600 € pour un vélo standard ou pliable et à 1 000 € pour un vélo cargo. N'hésitez pas à vous connecter sur le site https://www.communaute-paysbasque.fr/ afin de connaître les conditions à réunir et les documents à fournir.

LE GUIDE DES INITIATIVES RSE

Il est placé sous le parrainage d’institutions du territoire (liste provisoire) :

CCI des Landes, CCI Bayonne Pays Basque, CCI Pau Béarn, Chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques.

Le premier groupe de mécènes est composé de :

EuroSIMA (cluster de la glisse regroupant 180 entreprises), Teréga Accélérateur d’énergies (fonds de dotation), Facilities Multi Services (entreprise adaptée), Famille Michaud Apiculteurs, Emac, Despagnet TP, Benvivo, Groupe Arobase Intérim, Abelio propreté, Consortium du Jambon de Bayonne, Les Thermes de Dax , Bloomstories, Glass Partners

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi