Abonnez-vous
Publié le

COUP DE PROJECTEURFMS une entreprise adaptée et solidaire puissance 650

Basée à Saint-Geours-de-Maremne, Facylities Multi Services, présidée par Cyril Gayssot est une référence par la qualité de son développement particulièrement vertueux.
COUP DE PROJECTEUR – FMS une entreprise adaptée et solidaire puissance 650
Fondée en 2008 par Cyril Gayssot et Fabrice Abadia, FMS emploie aujourd’hui 650 personnes, dont 65% en situation de handicap. Elle réalise un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros, avec deux agréments d’Etat : Entreprise Adaptée et Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale.

En 2021, cette ETI (entreprise de taille intermédiaire) landaise a embauché dans les Landes 161 personnes en situation de handicap. Sa force est d’avoir su développer 6 métiers complémentaires, donnant autant d’opportunités aux collaborateurs de s’épanouir professionnellement en fonction de l’évolution de leur handicap et de leurs compétences. Informatique, logistique, industrie textile, second-oeuvre, intérim et placement, légumerie.

Le 21 octobre dernier, deux ministres et de nombreuses personnalités ont visité les ateliers de relocalisation d’activités industrielles textiles et inclusives, développés par FMS à Peyrehorade. Cyril Gayssot a accueilli notamment le ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Jean-Christophe Combe, et sa ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Geneviève Darrieussecq, originaire de Peyrehorade. Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des entreprises, était également présent.

FMS participe au consortium « Résilience » qui rassemble 80 entreprises sociales inclusives (insertion et handicap). Il oeuvre pour la relocalisation de la filière textile française depuis mars 2020, et a déjà permis la création de 1200 emplois partout en France. C’est dans ce cadre qu’est développé le projet « 1000 premiers jours de l’enfant ».

Ainsi, FMS participe au développement de ce nouveau dispositif de soutien à la parentalité et de promotion de la santé, avec notamment la confection d’un « Sac 1000 premiers jours » à la française. Ce kit gratuit permet aux jeunes parents d’avoir à disposition tous les accessoires de première nécessité dès le début de la vie de leur nourrisson. Un concept venu de Finlande, qui aurait permis de faire chuter le taux de mortalité infantile.

Fabriqué exclusivement, tant dans la confection que la logistique, le transport, l’impression, par des entreprises favorisant l’emploi de personnes handicapées ou fragilisées, ce marché a permis la création de 500 emplois en France. Réalisé et conçu avec des produits ou matières bio, ou à minima éco-responsables, il est exemplaire dans son respect de l’environnement et de la santé des parents-enfants. « La commande publique inclusive fait ainsi la preuve qu’elle peut et doit être un véritable levier de développement économique des territoires et permettre le retour à l’emploi des personnes les plus fragiles ».

Un formidable enjeu humain et une forte contribution au territoire…

Cette visite ministérielle a été l’occasion de rappeler l’importance de la mission de FMS, à tous points de vue. « L’identité du modèle de l’Entreprise Adaptée ne défend pas simplement le droit d’accéder à un emploi, mais le droit d’exister et d’être acteur de son devenir. Le sentiment d’exister repose sur l’expression, la prise en compte de désirs, de projets, du désir de compter pour quelqu’un, de se sentir utile à quelqu’un. Le travail en Entreprise Adaptée est un lieu de reconnaissance, un lieu de statut, un lieu de déploiement de soi » ont précisé Cyril Gayssot, Fabrice Abadia et Georgia Gallais.

« Etre cause de la joie de quelqu'un, c'est lui faire du bien, moralement c'est bon. C'est donc faire le Bien. Nous sommes dans la simplicité de vivre » a insisté le président de FMS.

Mais, au-delà de l’importance de la création d’emplois, l’impact des entreprises adaptées comme FMS est aussi économique. « 1 euro investi par l’État et la collectivité publique au sein de l’entreprise, sous forme d’aide financière compensatoire des conséquences du handicap, lui est retourné sous forme de recettes fiscales et sociales ». Une étude de KPMG montre que FMS « a participé à la réalisation d’économies budgétaires de la collectivité par l’abondement d’un excédent de recettes fiscales et sociales de 1.873.571,14 euros au cours de l’année 2021 ».

Plus précisément, les retombées générées par FMS sont doubles. D’abord, un retour sur investissement (ROI) pour la collectivité publique et l’Etat : une recette complémentaire de 427.481,14 € euros en 2021. Ensuite un gain social, représentant l’économie annuelle que fait la collectivité quand une personne en situation de handicap et éloigné de l’emploi devient salariée d’une EA : soit 1.446.090,00 € en 2021, grâce à l’entreprise landaise.

Informations sur le site internet de FMS

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi