Abonnez-vous
Publié le

Talents Seniors, le bon plan pour les cadres expérimentés

L’Association pour l’emploi des cadres se mobilise pour favoriser le retour à l’emploi des plus de 50 ans ayant subi de plein fouet la crise sanitaire, en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie…
APEC 0
Cette opération de parrainage met en relation des chefs d’entreprise, cadres dirigeants, décideurs institutionnels, élus et des cadres seniors demandeurs d’emploi accompagnés par l’Apec.

« En cette période tourmentée, alors que 2/3 des entreprises qui veulent recruter anticipent des difficultés à trouver les compétences qu’elles recherchent, l’un des enjeux majeurs du marché du travail repose sur la capacité des entreprises à diversifier les profils, sans préjugés. C’est une des conditions pour mieux préparer la reprise et pour contribuer à une société plus inclusive » souligne Gilles Gateau, directeur général de l’Apec.

L’originalité de la démarche consiste à mettre en place des binômes entre responsables d’entreprises et les seniors à la recherche d’un poste. Pendant 12 mois, ils se rencontrent, échangent et travaillent conjointement, à raison au minimum d’un rendez-vous par mois.

Ils sont épaulés par un consultant de l’Apec, qui accompagne au quotidien le cadre dans son projet professionnel. L’objectif est de lui permettre de rebondir, en prenant confiance en ses atouts et compétences et en renforçant son réseau et sa connaissance du tissu économique local.

« Il nous semble primordial de redonner confiance aux cadres seniors qui, notamment lorsqu’ils sont en recherche d’emploi, se voient trop souvent ramener à leur âge. Une initiative comme Talents Seniors leur permet de prendre de la hauteur grâce aux conseils d’experts, de confronter leur projet professionnel et de se préparer à parler à nouveaux avec des recruteurs » précise le directeur de l’Apec.

Un enjeu sociétal : l’inclusion des seniors…

Traditionnellement, dans un contexte dynamique d’embauches, le marché de l’emploi cadre reste essentiellement structuré autour d’une première partie de carrière, propice aux mobilités professionnelles, suivie d’une seconde partie pendant laquelle les évolutions se font plus rares.

Les entreprises ont ainsi longtemps privilégié dans leurs recrutements les profils cadres de moins de 10 ans d’expérience. Structurellement, et alors que la seconde partie de carrière tend à s’allonger, la situation reste difficile pour les cadres seniors en recherche d’emploi.

38% des cadres demandeurs d’emploi ont plus de 50 ans (vs environ 1 sur 5 en poste), les seniors sont également surreprésentés parmi les demandeurs d’emploi longue durée. Pour autant, et même si la crise tend à accentuer ces inégalités, les mobilités professionnelles risquent de nettement ralentir et les difficultés de recrutement persister.

Dans ce contexte, les seniors constituent un vivier pour les entreprises en recherche de candidats alliant forte expertise et compétences en management.

Informations sur le site internet de l'Apec Nouvelle-Aquitaine et sur celui de l'Apec Occitanie

 

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.