Abonnez-vous
Publié le
Initiatives RSE

INITIATIVES RSEOloron-Sainte-Marie, une ville à énergie positive

Le but de la Ville est de parvenir à un mix énergétique composé d’une énergie la plus renouvelable et locale possible.
Photo de la ville d'Oloron de nuit
Depuis 2016, la ville d’Oloron-Sainte-Marie est labellisée « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance verte » (TEPCV), dans le but d’engager les territoires dans la transition énergétique. Pour elle, il s’agit du lancement de sa stratégie opérationnelle.

Ce plan se traduit par trois étapes distinctes. Il y a tout d’abord la maîtrise énergétique, grâce à la rénovation des bâtiments afin de diminuer leur consommation. Vient ensuite le développement des énergies renouvelables (depuis 2019 le centre technique municipal et le trinquet Guynemer sont équipés de panneaux photovoltaïques). Enfin, la mise en place d’actions en faveur de la mobilité et de l’aménagement urbain, pour redéfinir la priorité des mobilités dans la ville, en laissant plus de place aux piétons et vélos.

Mais c’est aujourd’hui l’éclairage public d’Oloron-Sainte-Marie que l’on va mettre en lumière. En 2019, le programme ambitieux de remplacement de son éclairage public a permis à de remporter le Grand Prix des collectivités locales.

« L’objectif est double : la diminution de la pollution lumineuse et l’économie d’énergie. Entre 2014 et 2021, ce programme représente une baisse de 33% de la consommation d’électrique annuelle de la municipalité. Si aucun travail n’avait été fait, avec la hausse du coût de l’énergie, nous aurions eu besoin d’un budget annuel supplémentaire de 120.000 euros pour le fonctionnement de l’éclairage public », souligne Charlotte Lefèvre, chargée de mission énergie à la Ville d’Oloron-Sainte-Marie.

Ce dispositif concerne les 2.500 luminaires de l’espace public, progressivement changés par des Leds basse consommation, ainsi que l’installation de régulateurs de tension. À ce jour, 34% des luminaires sont équipés de Leds.

La Ville se charge également de la mise en place de Leds avec détecteurs de présence : l’éclairage sera coupé de 23h à 6h du matin, l’éclairage public est donc coupé sauf lorsque le dispositif captera une présence. « Pour le parc Bourdeu situé en centre-ville, la lumière sera plutôt réduite à 20% et seulement entre minuit et 6h, afin de tenir compte de l’activité économique et de la sécurité des biens et des personnes », précise-t-elle.

Par ailleurs, la Ville a aussi en projet de créer, dans le centre-ville, un quartier E+C-, c’est-à-dire à énergie positive et faible impact carbone. Un réseau de chaleur urbain sera également mis en fonctionnement d’ici la fin de 2024 et un projet de microcentrale électrique est en cours de réflexion.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi