Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

TALENT – Léo Aguilar rejoint l’un des grands de la pâtisserie

A 20 ans, le Gersois, formé au sein de la Maison Collongues à Auch, va poursuivre son ascension à la « Pâtisserie fine » de Versailles, chez Sébastien Serveau…
PATISSIER GERS 0
Le rêve devient réalité pour Léo Aguilar qui va donc quitter sa chère Gascogne : « c’est le grand saut, je change complètement de vie ».

Thierry Vives, le patron de la Maison Collongues, est particulièrement fier de voir son jeune talent continuer sa formation aux côtés de Sébastien Serveau, reconnu mondialement, après s’être révélé comme chef chez Dalloyau à Paris, mais aussi à la tête de la pâtisserie du Ritz aux côtés de Michel Roth.

« J’ai été pris sur essai, j’avais une grosse pression », avoue Léo qui vient de prendre son service au cœur de la prestigieuse enseigne haut de gamme, « Pâtisserie fine » de Versailles.

« Depuis 3 ans, nous l’avons préparé pour franchir une marche supplémentaire », dévoilent Thierry Vives et le chef pâtissier, Jean-Marc Ulian. Lesquels ne tarissent pas d’éloges sur Léo mettant en évidence son sérieux dans le travail et son bon environnement familial.

« Les parents nous ont fait confiance, ce qui est très rare actuellement avec les jeunes apprentis », glisse Thierry Vives. Ce dernier d’ailleurs lance un appel pour recruter des apprentis, mais ça ne se bouscule pas au portillon. Espérons que l’exemple de Léo permettra d’ouvrir des vocations.

Quant à notre jeune pâtissier qui « monte à Paris » pour ouvrir une page de sa nouvelle vie, gageons que celle-ci lui apporte la réussite qu’il mérite.

Article réalisé en collaboration avec le Journal du Gers et Jean-Bernard Wiorowski

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi