Abonnez-vous
Publié le

RESIDENCES SECONDAIRESBientôt, des territoires interdits dans la région ?

La guerre va s’accélérer dans la région contre les locations saisonnières et contre la spéculation sur l’immobilier.
RESIDENCES SECONDAIRES – Bientôt des territoires interdits ?

Après les projets d’augmentation de 60% de la taxe d’habitation sur les communes ayant un taux important de résidences secondaires, après l’obligation de « compensation » pour les meublés pour la location saisonnière au Pays Basque, d’autres mesures sont dans les tuyaux.

La récente rencontre à Guéthary entre des élus basques et corses a montré une forte volonté d’intensifier la guerre autour de l’immobilier dans les zones les plus touristiques, près de la mer comme en plaine et dans la montagne.

En Corse, la pression est mise pour taxer plus fortement la plus-value sur les ventes immobilières, en passant de 10 à 30%. On parle aussi de faire jouer beaucoup plus le droit de préemption, ainsi que de mettre en place une réglementation sur les changements d’usage.
Certains vont beaucoup plus loin encore en proposant de modifier les plans locaux d’urbanisme pour carrément interdire la construction de résidences secondaires et les locations saisonnières sur certaines zones.

Bref, ça ne rigole plus du tout…

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi