Abonnez-vous
Publié le

RESTO DU JOURDes agriculteurs veulent rendre leurs lettres de noblesse à leur métier

C'est Christian Lanuque qui est à l'origine du projet baptisé Terres d'Adour. Un regroupement d'agriculteurs dont l'objectif est de proposer des produits sains et locaux, issus de savoir-faire familiaux.
Les locaux Terres d'Adour à Donzacq dans les Landes.
Bien que la société soit basée à Donzacq, c'est à Dax qu'elle s'ouvre au public, grâce à une boutique et à un restaurant, sobrement intitulés « Le Marché » et « La Cuisine ».

Terres d'Adour, c'est un projet qui remonte à plusieurs années maintenant, que Christian Lanuque a souhaité développer après avoir cédé Excel, son entreprise de foie gras, au géant qu'est Maïsadour-Delpeyrat. « J'ai choisi de réunir un petit groupe de producteurs fermiers qui partagent avec ma famille le goût des bons produits » confie-t-il.

Tous se retrouvent sur des valeurs qu'ils ont souhaité propulser sur le devant de la scène : la fierté de leur métier, l'héritage de savoir-faire transmis de génération en génération, et l'amour de la richesse des Pays de l'Adour. Une dizaine de territoires « de fête, de défis, de gastronomie. Les Pays de l'Adour concentrent nombre de saveurs sources de curiosité et de délectation pour nos papilles gourmandes. Et depuis fort longtemps la cuisine de nos campagnes tire la quintessence de la diversité des bons produits de notre terroir ».

Et parler de diversité est un euphémisme, car bien que le roi de Terres d'Adour soit le canard, les poulets, vaches, bœufs, veaux, porcs, brebis, et même les fruits et légumes, n'ont pas à jalouser le premier. Des produits locaux, pour certains bios, pour d'autres labellisés : poulet jaune des Landes, jambon de Bayonne, piment d'Espelette, kiwis de l'Adour, vins du Sud-Ouest, etc.

Paysans au sens noble du terme, imprégnés des valeurs de la terre… 

« Paysans au sens noble du terme, imprégnés des valeurs de la terre, nous veillons au respect de la nature. Nous nous impliquons pour développer la vitalité de nos terroirs et perpétuer leur tradition d'accueil. Identifiés à un terroir qui cultive un bel art de vivre, nos produits proviennent d’élevages ou de cultures respectueux des cycles de la nature et rassurent les clients par leur authenticité. Agir ensemble pour partager nos richesses donne un vrai sens à notre métier ! »

Ces produits, ces valeurs, cette ambiance paysanne noble et typique du Sud-Ouest, vous pouvez la retrouver à Donzacq, au cœur de la Chalosse, où l'équipe Terres d'Adour vous accueillera avec la convivialité qui caractérise notre région. « Nous vous proposerons nos produits gourmands et si vous le souhaitez, nous pourrons vous prodiguer des conseils culinaires ».

 Un restaurant valorisant notre patrimoine culinaire… 

« Le Marché », à Dax, est une autre boutique de Terres d'Adour où vous pourrez retrouver tout le panel de gourmandises de la société du mardi au samedi. « La Cuisine », ce sont tous les produits des producteurs landais, directement transformés, préparés et cuisinés pour votre simple plaisir. Autrement dit, c'est un restaurant « valorisant notre patrimoine culinaire régional dans une ambiance moderne et chaleureuse ».

Des moyens d'être au contact direct des consommateurs, un souhait fort dans la philosophie de Terres d'Adour. « L'authenticité et la typicité de nos produits nous intiment d'établir une relation avec les consommateurs, de saisir leurs souhaits ». Et nous, notre souhait, c'est de goûter à chacune des spécialités. Vu leur nombre, on va s'y mettre tout de suite... !

Voir Site Terre Adour

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

HISTOIRE D'ICI ET LÀLes Grands Buffets, pourquoi ne viendraient-ils pas dans notre beau Sud-Ouest ?

Le plus grand restaurant de France, aux 1.000 clients/jour, va donc quitter Narbonne. Alors qu’il se murmure qu’il pourrait atterrir du côté de Toulouse ou de Castelnaudary, notre grand épicurien Dominique Padovani a enquêté pour leur trouver une meilleure destination, ici, chez nous, en Sud-Ouest. Vrai que les spécialités gourmandes ne manquent pas et qu’on pourrait se prendre à rêver. Revue de détail !