Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

La Bigorre veut passer sur le grand braquet

Le Conseil départemental a lancé un appel aux collectivités et socioprofessionnels autour de la pratique du vélo dans les Hautes-Pyrénées. L’ambition est grande…
VELO BIGORRE 2
Avec ses cols mythiques, la Bigorre bénéficie d’office du cadre idéal pour devenir la terre d’excellence de la pratique du vélo. Mais ces atouts naturels impliquent de multiplier les actions pour en faire la destination privilégiée des amateurs de petite reine.

On sait que la réussite de la saison des sports d’hiver dépend étroitement des conditions météorologiques, auxquelles viennent désormais s’ajouter les complications liées à la pandémie. Neige incertaine, remontées mécaniques à l’arrêt, fermeture des frontières… Trop de dépendances impossibles à gérer, qui fragilisent la saison touristique hivernale.

L’heure de la diversification a déjà sonné, et les activités pour satisfaire une clientèle familiale plus proche ou issue d’autres régions de France se multiplient pour être toujours plus attrayantes.

Au développement du thermalisme, devenu une parenthèse de rêve pour faire face à un stress omniprésent, s’ajoute l’ambition de devenir une destination de quatre saisons, en renforçant les possibilités d’hébergement touristique.

C’est aussi autour de la valorisation de la pratique du vélo que le Département souhaite mobiliser tous les acteurs concernés : prestataires de service, loueurs de cycles, hébergeurs, restaurateurs…

Les retombées économiques du Tour de France sont conséquentes, et le Cycl’N Trip, organisé dans la foulée par l’Office de tourisme des Hautes-Pyrénées, permet aux cyclistes de revivre les parcours des plus grands champions en toute sérénité. Durant cinq jours, de 9h à 12h, ils ont la possibilité de s’attaquer à un ou jusqu’à trois cols à leur rythme, en toute sécurité puisque la circulation des véhicules y est rendue interdite par un arrêté temporaire. Soit, au total, onze cols réservés, et 153 km d’ascension.

Une première borne interactive a déjà été installée récemment au départ et au sommet du col du Tourmalet, ouvrant la voie à terme à l’équipement de tous les autres cols. L’application Strava permet ainsi aux sportifs d’enregistrer leurs performances, de les analyser, de partager des cartes de piste VTT, d’accéder à des informations grâce à leur smartphone…

Le potentiel est énorme, et l’appel est lancé aux collectivités et à tous les socioprofessionnels, pour faire des Hautes-Pyrénées le royaume incontesté de la petite reine.

 

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

PYRENEES GAVARNIE

A NE PAS RATER - Alice au Pays de Gavarnie

Du 22 juillet au 3 août, le site enchanteur reçoit l’héroïne du conte de Lewis Caroll, adapté et mis en scène par Céline Texier-Chollet pour une plongée de l’autre côté des merveilles…

Rejoignez la belle aventure du nouveau PresseLib’ !

Vous êtes déjà des milliers de fidèles lecteurs. Merci ! - Alors, votre journal régional de l’Adour et de la Gascogne, à nul autre pareil, avec ses informations positives au quotidien, lance une étape très ambitieuse en s’appuyant sur un site internet repensé… Vive tous ceux qui agissent au Pays Basque, en Béarn, dans les Landes, en Bigorre et dans le Gers !