INDEX

Intemporelle histoire d'amour du Gers et de l'ail

Le 25 Déc. 2017

Blanc, rose et violet, il parfume, étonne, soigne, donne une identité à la gastronomie

Rien à voir avec une histoire d’haleine, mais l’amour entre l’ail et le Gers n’en finit pas de se confirmer. Au point que les jeunes se lancent dans la production de l’ail avec enthousiasme. A Saint-Clar, dans le Gers, la Maison de l’Ail vous en apprend beaucoup sur cet aliment incontournable de la cuisine et de la santé.

Ce qu’il faut savoir…


AIL GERSA la fois à usage culinaire et médicinal (la grippe dit ail, ail, ail, pardon aïe, aïe, aïe !), l’ail n’en finit pas de parfumer, étonner, soigner, donner une identité à la gastronomie.

C’est à Godefroy de Bouillon que l’on doit de le connaître, lui qui l’introduit des steppes d’Asie Centrale en France. Il aime (l’ail, pas Godefroy !) le climat tempéré à chaud, certainement une des raisons pour lesquelles il se plait tant dans le Gers. On le plante aux alentours du 15 octobre pour le récolter mi-juin.


AIL GERS 5L’ail blanc se récolte à la Saint-Jean, tandis que l’ail rose se plante au printemps et se récolte en juillet. On ne peut les évoquer sans les associer au Gers, ail blanc de Lomagne ou ail rose de Lautrec, sans oublier le violet de Cadours.

Pour tout, tout savoir sur l’ail, rendez-vous à la Maison de l’Ail, tenue par le couple Gamot (« Barban », 32380 Saint-Clar) où apprendre l’historique, la culture, la commercialisation, les recettes, les festivités (comme le Marché à la ferme ou le concours de l’ail) et même des expositions de sculptures en… peau d’ail !


AIL GERS 3L’entrée est gratuite et accessible aux personnes à mobilité réduites.

Alors hein, ail pour ail, gousse pour gousse ! (ok, pas terrible, mais un peu de fantaisie aillée ne nuit pas…)

Informations sur le site Internet de la Maison de l’ail

Un commentaire au sujet de cet article

  1. Landais de l’Armagnac, j’apprécie les infos de « PressLib » qui nous informe sur « notre région », la Nouvelle aquitaine ne me motivant pas autant….loin de là.
    Grace à ce regard j’ai participé à des animations en pays gersois et béarnais en attendant mieux.
    Bonne continuation dans cette voie de l’information.
    Mes meilleurs vœux 2018 pour tous les lecteurs.
    Adishatz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *