INDEX

Le facteur qui murmure aux pavillons des instruments à vent

Le 15 Nov. 2019

Cédric Sourdouyre est doublement heureux : il exerce sa passion en réparant ces instruments ; il a installé son atelier à Biscarosse, son territoire de cœur….

Rubriques :

Né dans une famille de musiciens, Cédric découvre sa passion pour le saxophone lors d’un concert. À l’âge de 7 ans, il fait ses premières gammes sur son instrument de prédilection, et rêve de devenir facteur d’instruments à vent.


Mais à 14 ans, s’estimant trop jeune pour quitter sa famille et suivre une formation à l’Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique basée au Mans, il met son projet en sourdine, et travaille en tant qu’ambulancier pendant une dizaine d’années.

Son rêve finit pourtant par le rattraper y a cinq ans. Cédric part alors décrocher son diplôme à l’ITEMM, avant de s’installer à son compte dans l’atelier toulousain Duclau Muscat, qui l’avait accueilli lors de son tout premier stage. Sans oublier toutefois de revenir « au pays » les week-ends pour y développer le marché, et garder en tête le projet de s’y établir.


C’est désormais chose faite, puisque l’artisan d’art a ouvert CS Musique, au 143 rue de la Ferronnerie, depuis cet été.

Là, il prend un soin tout particulier des instruments que lui confient ses clients, venus des quatre coins de France, pour entretenir, réparer, personnaliser saxophones, flûtes, trompettes, trombones, cors ou clarinettes. Un défi qu’il adore relever, et qui lui permet de se tailler rapidement une belle réputation dans le milieu.


Nettoyage, réparation, remise en état après un petit « accident »… Cédric bichonne les cuivres en souffrance comme de véritables objets d’art. L’artiste-artisan s’applique également à instaurer une relation de confiance lorsqu’il s’agit d’une personnalisation complète de l’instrument en fonction des demandes, qui peuvent paraître parfois farfelues. L’originalité est aussi est belle signature.

Et pour ceux qui souhaitent acquérir leurs cuivres, qu’il s’agisse de neufs ou d’occasions, on peut toujours compter sur les conseils de cet expert passionné – qui trouve encore le temps de jouer à l’Harmonie de Mimizan -, pour aider à choisir celui qui conviendra le mieux à son heureux propriétaire.

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *