INDEX

Le restaurant de la Villa Mirasol change de chef

Le 21 Fév. 2020

C’est le Landais Philippe Lagraula qui prend les commandes dans les cuisines du superbe établissement montois, ouvert en 2015 sur les bords de la Midouze…

Transformée en hôtel-restaurant, salon de thé et bar à vin sous l’impulsion d’Étienne Clauzel et de Patrice Armengau, ses copropriétaires, la Villa Mirasol propose depuis peu une nouvelle carte et de nouveaux menus.


Après le départ d’Armando Nogueira, c’est le chef landais Philippe Lagraula qui dirigera les cuisines de l’établissement montois, lequel avait ouvert ses portes en 2015 au bord de la Midouze.

La Villa Mirasol de Mont-de-Marsan, imaginée en 1912 par l’architecte Léonce Léglise pour l’industriel Joseph Lapelle-Lateulère, est restée dans la même famille pendant un siècle. Mais la belle demeure de style Belle Époque, située au bord de la Midouze et juste à côté de la rotonde de la Vignotte, avait finalement été rachetée en 2013 par Étienne Clauzel et Patrice Armengau.


Après 10 mois de travaux et d’une méticuleuse restauration initiés à la rentrée 2014, l’hôtel-restaurant, salon de thé et bar à vin avait progressivement ouvert ses portes. L’inauguration officielle avait eu lieu en octobre 2015.

En 4 ans, le lieu s’est progressivement fondu dans le paysage, certes en tant qu’établissement hôtelier mais aussi en tant que lieu de vie, avec son jardin botanique et l’accueil d’événements musicaux ou caritatifs, de tables rondes ou de vernissages. Et cela faisait d’ailleurs 4 ans qu’y officiait en cuisine le chef Armando Nogueira, fraîchement parti pour de nouvelles aventures.


Un chef expérimenté dans un cadre d’exception…

Depuis peu, c’est un autre chef landais de grand talent qui dirige le restaurant de l’établissement, le dacquois Philippe Lagraula, dont on se souvient que, sacré jeune talent par le Gault et Millau en 2005, il avait glané l’année suivante sa première étoile dans la ville thermale, avec son restaurant « Une cuisine en ville ».

Formé avant cela au lycée hôtelier de Biarritz et à l’Institut Paul Bocuse de Lyon, il avait fait ses armes chez Michel Troisgros à Roanne, chez Michel Bras à Laguiole et chez Nicolas Le Bec à La Cour des Loges à Lyon, avant d’aller faire un tour dans les cuisines parisiennes de Jean-Georges Vongerichten.


En 2012 et 2014, il avait respectivement rouvert à Bordeaux une nouvelle « Cuisine en ville » et un « Miraflores » aux accents péruviens, deux « tables bistronomiques » qui ont été couronnées d’un Bib Gourmand du Michelin. Mais c’est bien à la Villa Mirasol que Philippe Lagraula vient de poser ses valises (d’ustensiles) et repart en cette année 2020 pour de nouvelles aventures culinaires.

L’établissement peut donc bien parler d’un « retour au pays pour le transfuge bordelais » : c’est bien sur place que le talentueux chef proposera « une cuisine sans artifice qui se lit clairement, ni trop démonstrative, ni trop technique, et qui respecte la nature du produit ».


En ce moment à la carte, on va retrouver un menu « Au Présent » illustrant bien les propositions du nouveau chef, en 3 ou 4 services (34 et 44 euros) : on y évolue entre boudin noir au piment jaune (avec œuf coulant et « cosa crocante »), truite de Geloux (épinards, amandes et bouillon de coquillages), pintade au curry (potiron, taglioni parmesan et ciboulette) et Pavlova à l’ananas (combava, citron et noix de coco).

Bref, cette carte « ne renie pas ses racines, mais se plaît à voyager », notamment entre les Landes et l’Amérique du Sud. Les sympathiques menus du déjeuner sont dans le même ton. Cette semaine, c’était ceviche de crevettes (une spécialité des Lagraula), canette rôtie avec risotto de potimarron au persil, les fromages d’ici et le crémeux de mandarine avec biscuit au miel, carottes et sorbet kaki. Comptez entre 22 et 30 euros.


Pour les amateurs d’expériences culinaires dans des cadres d’exception, voilà une manière idéale d’aller s’exercer un peu les papilles, dans un lieu peut-être déjà connu, mais avec un nouveau chef d’ici aux fourneaux, et pas des moindres !

Plus d’informations sur le site villamirasol.fr

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *