INDEX

Errobiko Festibala à Itxassou : le chant des peuples

Le 19 Juil. 2019

Cette 24e édition offre une expérience humaine unique en son genre : un rapprochement des cultures et des hommes à travers divers disciplines artistiques…

Jusqu’au 21 juillet, on attend des artistes présents en provenance des quatre coins du monde : Syrie, Andalousie, Aragon, Brésil, Cuba, Pays Basque Nord et Sud, Tchéquie, Occitanie.


Et il y en a pour tous les styles : musiciens, danseurs, poètes… La création artistique, sous toutes ses formes, vient à notre rencontre nous invitant à découvrir d’autres espaces, à s’ouvrir au monde, à partager une aventure humaine et culturelle forte.

L’aventure humaine et culturelle se poursuit générant au cœur de l’été et de notre village des rencontres d’une richesse, d’une qualité et d’une sensibilité jamais démenties. Soyons curieux, saisissons le temps de ce festival l’opportunité de flirter avec tout ce que peut générer l’expression artistique au travers des textes, du chant, de la musique, de la danse … force, éclat, douceur, beauté, sensualité, réflexion, séduction, partage, voyage…


Des conférence-spectacle à Elizaldia sur le thème des « Femmes dans la création artistique », avec Itxaro Borda, écrivaine essentielle de la littérature basque et Sylvie Glissant, directrice de l’Institut du Tout Monde et artiste peintre. Le Kafe Zabalik, dans le Verger de Zabaloa est ouvert à tous. C’est l’occasion pour le public de rencontrer les artistes qui participent au festival, d’en apprendre plus sur leur parcours et leurs métiers. Autour d’un café, lors d’un moment d’échanges et de partage ouvert à chacun et chacune, à ceux qui aiment lire et entendre lire, dire et entendre dire, à toutes les langues, à la musique, à la danse et au chant.

Promenons-nous dans les bois, des balades musicales avec les enfants sur les collines, par Christian Irigoyen et Céline Latasa de l’association « Le chant des histoires »… C’est une façon inimitable de bouleverser les codes dans une douce aventure sur les chemins d’Ixassou. Autour d’un itinéraire ludique, les familles et leurs enfants iront à la rencontre d’arbres remarquables d’Itsasu et profiteront du charme des lieux traversés, en suivant et en vibrant pour des performances atypiques et passionnantes… Cette année, cette balade traitera le thème « Des couleurs et des mondes »


Maxence Camelin

En fin d’après-midi, la tente des Batoutos accueille des concerts. Les batoutos, peuple imaginé par Edouard Glissant « veillent partout où nos espérances n’ont pas rencontré nos actions. Ainsi les rêvons-nous davantage que de les connaître ».

Tour à tour, Fawzi Berger (percussion, guitare électrique), Enaut de Rezola (violon), Johnny Makaù, Maxence Camelin (cornemuse et hautbois), Maider Martineau, Lolita Delmonteil-Ayral, Bastien Fontanille, Julie Lobato et Timbrat se succèderont le temps de ce festival.

 


Itxaro Borda

Ce vendredi à 21h30, on a pu apprécier le concert sur le thème des migrations, la Compagnie La saga du fer a joué « Burdina-Hierro », un spectacle chanté et dansé inspiré par la venue, la faim au ventre, des familles andalouses dans les mines de fer de Biscaye. A la même heure, samedi, des chants profonds à Atharri.

Le dimanche, le public pourra profiter d’une marche poétique, à 10h vers les Peñas de Itsusi. Rendez-vous à la garderie d’Itsasu pour s’inscrire et organiser le covoiturage (10h à 11h), bien équipés pour la balade, avec pique-nique et boisson. Marcher dans ces paysages superbes en compagnie d’artistes du festival avec leurs chants, poèmes, musiques et danses… des moments magiques (pensez à emmener de quoi manger et vous hydrater).

Errobiko Festibala vous offre l’opportunité exceptionnelle de s’enrichir à la fois culturellement et humainement. Alors qu’attendez-vous ?

Informations sur le site internet – cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *