SINGLE CREATEUR

CRÉATEURS ET PASSIONNÉS - La Brocante de Clémence

Le 26 Fév. 2021

Cette Paloise de 34 ans, femme de communication, déniche des pièces authentiques qu’elle bichonne avec amour avant de les mettre en ligne sur son site internet. Avis aux amateurs…

Clémence Mathieu travaille dans le tourisme et la communication depuis plus de 10 ans. Cela ne l’empêche pas, de vitre parallèlement une autre passion nourrie par une tradition familiale.


« Depuis toute petite, j’arpente les vide-greniers en compagnie de ma mère, ma tante et ma grand-mère. J’aime l’ambiance qui y règne, le contact avec les vendeurs et les autres acheteurs. J‘adore fouiller, découvrir des objets anciens et trouver LA pépite ».

C’est en rénovant avec son conjoint une maison datant 1900 à Jurançon, il y a deux ans, que Clémence Mathieu a une révélation : « Je voulais conserver son âme, j’ai donc adapté la décoration en chinant beaucoup d’objets anciens, faits de matières nobles et résistantes. Je me suis dit que je pouvais créer quelque chose autour des objets de seconde main. En général, ce sont des achats coup de cœur ».

Alliant ses compétences professionnelles et sa passion, elle a créé en septembre dernier la Brocante de Clémence. « Ce projet me trottait dans la tête depuis un moment, mais le premier confinement m’a permis de vraiment y réfléchir et de lui donner vie », précise la jeune femme qui continue de travailler dans la communication.


Des pièces authentiques avec une histoire…

Clémence Mathieu chine pour vous des pièces authentiques et pleines de charme : dessertes, petits meubles, art de la table, tableaux, vases… Elle possède actuellement près de 300 références, classées en trois catégories : décoration, art de la table et meuble.

« Je vais chiner chez Emmaüs, mais aussi sur Leboncoin. Et de plus en plus de personnes me contactent, car ils vendent leur maison familiale et ne veulent pas jeter les meubles qui s’y trouvent », précise la paloise. Son dernier coup de cœur provient d’ailleurs de chez un particulier : il s’agit d’un service en porcelaine de Limoges, toujours en vente sur le site Internet. « Il est très girly, vintage et très chic. Je suis littéralement tombée sous son charme », confie Clémence Mathieu.


La Brocante de Clémence est conçue pour les particuliers et les professionnels à la recherche d’objets vintage, chic et tendance, unique et de qualité. Pour elle, mettre en lumière des objets d’occasion permet de leur donner une seconde (voire une troisième) vie et l’humain est indissociable de son activité.

« Les objets ont une histoire et font remonter des souvenirs chez certaines personnes. Il y a peu de temps, une femme m’a contacté pour acheter un miroir sur pied et m’a confié que c’était un de ses rêves de petite fille. Quand elle est venue le récupérer, elle avait des paillettes dans les yeux. C’est pour des moments comme celui-ci que j’ai créé la Brocante de Clémence ».


Comment ça fonctionne ?

Clémence Mathieu s’occupe donc de dénicher des pépites en bon état, elle les nettoie, et les mets en vente sur son site Internet. En attendant, elle les stocke dans un local privé. Les internautes fouinent ensuite sur le site et peuvent mettre leurs produits favoris dans le panier (ou dans les favoris).

Si les acheteurs sont loin de Pau, il leur suffit de payer en ligne et Clémence Mathieu leur envoie le colis. Attention certains produits trop fragiles ou volumineux ne peuvent pas être envoyés !

S’ils habitent à proximité, ils réservent les produits en cliquant sur “Retirer sur place” dans l’onglet panier et la brocanteuse les contactera pour convenir d’un lieu et d’une heure de remise des objets. Le paiement se fera sur place.


Vous pouvez également rencontrer Clémence Mathieu lors de la Brocante des Halles de Pau, qui a lieu le troisième dimanche de chaque mois. Elle y tient un stand et en profite pour chiner. « Cet événement a vu le jour à peu près en même temps que mon activité. J’adore l’ambiance : on échange avec des professionnels, mais aussi avec les particuliers », conclut-elle.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *