SINGLE CREATEUR

Andy Gugenheimer et My Money Time

Le 05 Oct. 2018

La start-up biarrote a créé une application pour convertir l’activité physique de ses utilisateurs en bons d’achat et coupons de réduction…

Hé oui, l’été s’achève et la saison des raclettes va bientôt arriver (enfin !). Mais pour ne pas prendre trop d’embonpoint pendant l’hiver, PresseLib’ a une petite astuce avec un double avantage : avoir une activité physique régulière et faire des économies grâce aux coupons de My Money Time.


Nous avions présenté cette entreprise et son créateur il y a quelques temps déjà, mais nous voulions prendre de ses nouvelles et en voir les évolutions. Voici donc où en est l’entreprise et son créateur.

Petit récap’ : My Money Time est créée en 2014 par Andy Gugenheimer à Biarritz. « Je travaillais dans le domaine du sport et du bien-être et je me suis aperçu que le plus difficile pour les personnes qui pratiquent une activité physique, c’est la motivation » explique le créateur de l’application. « Je voulais trouver quelque chose qui combine les nouvelles technologies et qui donne une motivation supplémentaire pour pratiquer une activité physique ». Il trouve ainsi une méthode pour inciter les personnes à être plus dynamiques : une application permettant de convertir en coupons de réduction une activité physique.


My Money Time rencontre cependant quelques soucis pour faire face au nombre croissant d’abonnés. En 2016, Andy Gugenheimer créé alors une nouvelle application pour la remplacer : Xendera, un nom bien trouvé puisque celui-ci signifie « chemin » en basque. Tout aussi bien trouvé, le logo de l’application : un sapin à sept branches, représentant les sept catégories de récompenses qu’offre l’application (alimentation, voyage, bien-être, vêtements, loisirs, restauration et sport). « Aujourd’hui, Xendera compte près de 130.000 abonnés et offre de nombreuses possibilités aux utilisateurs » souligne le jeune patron.


Comment ça marche ?

On télécharge l’application Xendera, disponible sur Google Play et l’App Store. L’utilisateur doit synchroniser Xendera avec une autre application de santé à l’instar de Google Fit ou Runtastic. Il réalise ensuite son activité physique (marche, course à pied, natation, vélo…) et peut voir les offres qu’il débloque progressivement.

Avec le système de géolocalisation, l’abonné peut voir les offres qui sont à proximité. Sur cette application, au lieu de parler en euros, on parle en pulse, en référence aux pulsations cardiaque. Plus on pratique d’activités, plus on accède à des offres intéressantes. Xendera a mis au point une carte de fidélité « FeelGood » qui permet de cumuler les pas engrangés pour avoir droit à des offres plus importantes. Magique !

L’équipe d’Andy Gugenheimer continue à faire évoluer son dispositif : « Nous travaillons également à faire en sorte qu’il n’y ait plus besoin de synchroniser l’application à d’autres applications sportives ».


Ça pulse pour les entreprises…

Depuis quelques semaines, My Money Time a développé WePulse, une nouvelle application sur le même principe que Xendera, mais destinée cette fois-ci aux entreprises et à la mise en place de challenges coopératifs.

Une entreprise fixe un nombre de pas à atteindre uniquement pour ses salariés. Ceux-ci ont pour mission d’atteindre l’objectif fixé, ce qui les incite à bouger davantage. Par la suite, les gains sont reversés à des œuvres de charité. « On veut que ça reste ludique, cool et que cette application motive les gens à pratiquer une activité physique plus régulière » ajoute Andy Gugenheimer

Les entreprises ont aussi la possibilité d’organiser des challenges ouverts à tous et faire remporter des produits gratuits ou des cartes cadeaux aux participants.


Avec le soutien du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne…

« Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne est un partenaire important pour nous, il a cru en notre projet dès le début et nous a permis de lever des fonds plus importants, ce qui n’est pas négligeable pour une start-up » affirme Andy Gugenheimer.


Le créateur de My Money Time et Xendera est donc parvenu à allier l’utile à l’agréable et développe son application proposant ainsi une offre de plus en plus large à ses utilisateurs. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai déjà mis mes chaussures de running !

Informations sur le site internet – cliquez ici

Accueil

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *