INDEX

Matières biosourcées : un atout pour les filières d’ici

Le 27 Mar. 2019

Dans le cadre des « Ateliers d’Olatu Leku », un rendez-vous leur sera bientôt consacré avec la participation des industries textile et outdoor de la région…

Le 12 avril (de 9h à 11h), au centre d’affaires d’Anglet, ce temps fort sera dédié aux acteurs du textile, de la glisse et du design


Il traitera des « matières biosourcées locales ou issues de l’up-cycling au service de l’industrie du textile et de l’outdoor ». En présence d’une poignée d’intervenants parmi les mieux placés pour en parler…

Le centre d’affaires Olatu, qui accueille sur 2.300 m2 de locaux les entreprises des « action sports » dans un rôle d’incubateur, de pépinière ou d’hôtel d’entreprises, nous habitue depuis quelques années maintenant à des ateliers sur des sujets divers comme la réparation d’une planche de surf ou la « e-réputation » des marques et des entreprises.


Le prochain, qui aura lieu dans la matinée du 12 avril prochain, s’annonce des plus intéressants, puisqu’il fera un point instructif sur l’état de l’offre et de la demande locales en matières premières extraites et/ou « surcyclées » sur le territoire (c’est-à-dire récupérées et recyclées en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure).

L’on y parlera donc aussi bien de laine, de lin ou de résine de pin que de filets de pêche ou de bio-plastique, matières vues comme des richesses locales permettant d’honorer « l’engagement RSE des entreprises des filières textile et outdoor ».


Les solutions existent déjà !

La petite réunion de deux heures se découpera en trois parties. Dès 9h, une table ronde résumera « les besoins des entreprises de l’outdoor, de la mode et du luxe sur les matières durables ». Avec des témoignages qui s’annoncent particulièrement éclairants.

Pierre Pomiers, dirigeant de la startup Notox (fabricant de planches de surf ou de skate « made in France » à partir de fibre de lin, de liège ou de bois massif), et Damien Houques, gérant de GreenFix (créateur d’une wax de surf « exclusivement composée d’ingrédients naturels non toxiques » et emballée à l’ESAT Recur d’Anglet), interviendront en tant qu’acteurs de la filière glisse.


Hopaal

La filière mode sera quant à elle représentée par les dirigeants des marques textiles Hopaal, The Works et Jamáal ainsi que de l’incontournable maison de tissage Moutet (centenaire cette année !).

Outre Estia Entreprendre, qui anime le centre Olatu, la table ronde se tiendra sous l’égide du cluster EuroSIMA et de la Chaire Bali.


Scale

À partir de 9h45, succèdera à cette table ronde une petite séance de pitchs des « offreurs de solutions matières » que sont Scale (conception de matériaux issus des coproduits de la mer et notamment de la « scalite », matériau à base d’écailles de poisson), Arrosia (bureau d’études spécialisé dans le développement de produits 100% biosourcés, avec une expertise dans la résine de pin), Nunti-Sunya (Les Chanvres de l’Atlantique), le comité inter-régional des pêches (au titre d’un projet de « revalorisation locale de matériels de pêche usagés ») et enfin API’UP, qui « met en œuvre un process d’upcycling industriel pour fabriquer de nouveaux matériaux écoconçus » dans le domaine de l’ameublement.


Green Fix

Enfin, la rencontre s’achèvera par trois quarts d’heure de « speed meeting » entre entreprises et offreurs. Cette matinée devrait donc largement mettre en lumière l’éventail des possibilités offertes localement aux entreprises innovantes et/ou engagées. Avec à la clé de nouvelles collaborations ?

Inscriptions, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *