INDEX

Ovalie – Des Bleus jusqu'aux Supersevens

Le 08 Jan. 2020

Découvrez les 42 sélectionnés dans le groupe France, dont 11 sont originaires du bassin Adour Gascogne, dont le capitaine – Pau-Bordeaux et Bayonne-La Rochelle en rugby à 7…

Fabien Galthié, nouveau sélectionneur, a dévoilé la première liste de joueurs convoqués pour préparer le prochain Tournoi des 6 Nations, à partir du 19 janvier. C’est le Basque de Toulon, Charles Ollivon, qui sera le nouveau capitaine. Le 1er février, les clubs du Top 14 participeront à un tournoi de rugby à 7 dans la perspective des JO de Paris en 2024.


Les surprises sont nombreuses pour cette première sélection de l’ère Galthié, avec un net rajeunissement du groupe. Huit trentenaires ayant participé au dernier mondial n’ont pas été convoqués (dont le Bigourdan Wenceslas Lauret et le Souletin Camille Lopez), tandis que 19 jeunes vont fêter leur première sélection (dont le Basque Maxime Lucu et les Landais Cyril Cazeaux et Anthony Bouthier).

A noter que plusieurs autres mondialistes n’ont pas été retenus pour le moment (dont le Basco-Béarnais Arthur Iturria).


Onze heureux sélectionnés sont originaires du bassin Adour Gascogne.

  • 3 Landais : Baptiste Serin de Parentis (Toulon), Cyril Cazeaux de Dax (Bordeaux) et Anthony Bouthier de Pouillon (Montpellier)
  • 3 Bigourdans : Antoine Dupont de Castelnau-Magnoac (Toulouse), Cyril Baille de Lannemezan (Toulouse) et Julien Marchand de Loures-Barousse (Toulouse)
  • 3 Basques : Charles Ollivon de Saint-Pé-sur-Nivelle (Toulon), Anthony Etrillard de Mouguerre (Toulon) et Maxime Lucu de Saint-Jean-de-Luz (Bordeaux)
  • 2 Gersois : Grégory Alldritt de Condom (La Rochelle) et Julien Hériteau de Fleurance (Toulon)

Toulouse et Toulon, les plus impactés…

Même si 14 des 42 joueurs seront remis à disposition de leurs clubs, le jeudi après l’entraînement pour pouvoir jouer le Top 14, jusqu’à la fin du tournoi, le 14 mars, plusieurs devront équipes vont devoir s’organiser sérieusement pour limiter les conséquences.

C’est le cas des clubs de Toulouse et Toulon qui ont chacun 8 joueurs sélectionnés. Par contre, Clermont, qui jusque-là avait le plus d’internationaux mobilisés avec l’équipe de France, ne sera concerné que pour 2 joueurs.


Les Bleus dans les autres clubs : Bordeaux, Montpellier et le Racing (5) ; Stade Français (4), Lyon (3) ; Clermont et La Rochelle (2).

Pau et Bayonne n’ont aucun sélectionné, comme Castres, Brive et Agen.

La Section Paloise ne bénéficiera que partiellement de l’absence des internationaux chez des adversaires : réception de Clermont (15 février) et de Montpellier (29 février). L’Aviron Bayonnais en profitera un peu plus : déplacement à Montpellier (15 février), réception du Stade Français (22 février) puis de Toulouse (29 février).


Les 42 sélectionnés…

  • Piliers gauches : Jefferson Poirot (Bordeaux), Jean-Baptiste Gros (Toulon), Cyril Baille (Toulouse)
  • Piliers droits : Demba Bamba (Lyon), Dorian Aldegheri (Toulouse), Mohamed Haouas (Montpellier)
  • Talonneurs : Camille Chat (Racing), Julien Marchand (Toulouse), Anthony Etrillard (Toulon)
  • Deuxièmes ligne : Bernard Le Roux (Racing), Paul Willemse (Montpellier), Romain Taofifenua (Toulon), Killian Geraci (Lyon), Cyril Cazeaux (Bordeaux), Boris Palu (Racing)
  • Troisièmes ligne : Charles Ollivon (Toulon), François Cros (Toulouse), Grégory Alldritt (La Rochelle), Selevasio Tolofua (Toulouse), Dylan Cretin (Lyon), Alexandre Fischer (Clermont), Sekou Macalou (Stade Français), Cameron Woki (Bordeaux)

  • Demis de mêlée : Antoine Dupont (Toulouse), Baptiste Serin (Toulon), Maxime Lucu (Bordeaux)
  • Demis d’ouverture : Romain Ntamack (Toulouse), Matthieu Jalibert (Bordeaux), Louis Carbonel (Toulon)
  • Centres : Julien Hériteau (Toulon), Gaël Fickou (Stade Français), Virimi Vakatawa (Racing), Arthur Vincent (Montpellier)
  • 
Ailiers : Gervais Cordin (Toulon), Damian Penaud (Clermont), Lester Etien (Stade Français), Gabriel Ngandebe (Montpellier), Vincent Rattez (La Rochelle), Teddy Thomas (Racing)
  • Arrières : Kylan Hamdaoui (Stade Français), Anthony Bouthier (Montpellier), Thomas Ramos (Toulouse)

Le calendrier des Bleus…

19 au 30 janvier : stage à Nice
2 février : France-Angleterre (16h).
9 février : France-Italie (16h).
22 février : Pays de Galles-France (17h45)
8 mars : Ecosse-France (16h).
14 mars : France-Irlande (21h)

 


Supersevens, le 1er février : Pau-Bordeaux et La Rochelle-Bayonne

La Ligue nationale de rugby a programmé un tournoi de rugby à 7 à Paris, dans l’Arena du Racing, avec des équipes constituées par les clubs du Top 14, mais aussi avec des formations constituée par les Barbarians et par… Monaco.

L’objectif est de promouvoir cette discipline qui est devenue olympique, mais aussi de commencer à mobiliser du public en vue des JO de Paris en 2024.


Le tournoi se déroulera dans la journée. Il commencera par les huitièmes de finale, suivants : Barbarians-Clermont, Lyon-Racing, Brive-Monaco, Montpellier-Stade Français, Toulouse-Agen, Pau-Bordeaux, Castres-Toulon, La Rochelle-Bayonne.


Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *