INDEX

Butrfly, l’envol de l’Au Pair

Le 12 Avr. 2019

Depuis le Pays Basque, Manuela Dizier Chanfreau et Anne-Claire Villaumé développent un concept qui rend service aux famille, tout en favorisant de belles rencontres…

Rubriques :

L’agence Au Pair Butrfly réunit des familles de la France entière et des jeunes étrangers ou français qui veulent devenir au Pair.


L’agence Butrfly a été fondée par deux mamans actives, Manuela Dizier Chanfreau à Biarritz et Anne-Claire Villaumé à Paris. Elles se sont rencontrées au cours de leurs études au Mexique, il y a 15 ans maintenant. Diplômée de l’école de commerce de Dijon, Manuela Dizier Chanfreau a fait de nombreux voyages tout en travaillant pendant 15 ans dans la finance. En tant qu’entreprise sociale et solidaire, elle véhicule les principes de partage et de tolérance.

« En 2016, j’ai créé un blog pour donner des conseils aux familles, je publiais aussi des témoignages ainsi que des articles autour de l’éducation et de l’échange. Puis en 2018, j’ai voulu aller plus loin en créant Au Pair Butrfly », relate Manuela Dizier Chanfreau. « Avec Anne-Claire Villaumé, ma collaboratrice, nous nous sommes installées au sein des locaux d’ESTIA. Ce choix m’a semblé naturel, car ayant travaillé pour la CCI de Bayonne, je connaissais les équipes de l’ESTIA et leurs compétences ».


Drôle de nom direz-vous, mais pourtant, celui-ci est assez pertinent : « butterfly » signifie papillon, et désigne ici l’envol de l’Au Pair. Le mot anglais butter veut dire beurre, cela fait penser au goûter des enfants. Le nom de l’entreprise représente donc l’envol de l’au pair, qui sort de son cocon pour aller à la découverte d’un pays, d’une famille et de soi-même. « Je trouve que cette option facilite le quotidien et permet de partager des valeurs, des coutumes… Avec ce programme, nous valorisons la différence, nous montrons que c’est une richesse, pas une faiblesse », assure la co-fondatrice d’Au Pair Butrfly.


Un programme enrichissant…

Le programme Au Pair est un projet d’échange culturel, les Au Pair sont des jeunes étrangers qui voyagent en France pour apprendre le français. Ils ont entre 18 et 30 ans et restent pour une période comprise entre 3 mois et un an. Leurs missions se concentrent sur la participation aux tâches familiales, liées aux enfants (aller les chercher à l’école, gérer les devoirs, les baigner…). En échange, l’Au Pair est logé, nourri et blanchi et reçoit de l’argent de poche qui lui sert notamment à payer ses cours de français.


Faire garder ses enfants sur de larges plages horaires, sans famille à proximité, est le casse-tête de nombreuses familles. La solution Au Pair répond en premier lieu à une nécessité, celle d’avoir une garde d’enfant fiable et flexible. Mais c’est avant tout une aventure humaine enrichissante : « Depuis cinq ans maintenant, je fais partie des familles qui accueillent des Aux Pairs. Mon mari et moi avions des horaires assez compliqués, donc nous avons décidé d’accueillir un jeune étranger chez nous », confie Manuela Dizier Chanfreau. « Accueillir un jeune Au Pair offre à l’enfant une sécurité affective, au travers de sa relation avec l’Au Pair il apprend une nouvelle langue et une nouvelle culture et malgré son jeune âge, il peut enseigner à son tour de nombreuses choses à son Au pair ». Pour le jeune Au Pair qui part vivre dans une famille d’un autre pays, c’est une immersion linguistique et culturelle.

 


Etapes de l’aventure humaine…

« Le programme Au Pair s’adresse aux familles qui souhaitent un mode de garde flexible et culturellement riche et aux jeunes qui aiment les belles rencontres et souhaitent voyager de façon économique, humainement enrichissante et sécurisée », explique Manuela Dizier Chanfreau. Les inscriptions se font sur le site internet d’au Pair Butrfly, L’équipe de l’agence recherche des profils pertinents qui pourraient facilement s’associer, puis une visio-conférence est organisée pour définir le projet de la famille et de l’Au Pair.


Les familles Au Pair ont des frais d’agences d’environ 680 euros. En échange, Au Pair Butrfly s’engage à présenter deux profils minimum, à s’occuper des papiers administratifs, à accompagner la famille, à la rassurer et la guider dans cette aventure. Au Pair Butrfly accompagne de A à Z les familles et les jeunes Au Pair. A ce jour, une trentaine de famille ont accueillis des étrangers par l’intermédiaire de Manuela Dizier Chanfreau et Anne-Claire Villaume. Cette agence digitale compte désormais près de 140 familles et 350 Au Pair inscrits.


« Il y a beaucoup d’Au Pair français qui souhaitent partir à l’étranger, nous sommes en train d’établir des partenariats avec des agences comme la nôtre à l’étranger, notamment en Australie ou en Nouvelle-Zélande. D’ailleurs, cinq Français vont faire cette aventure cet été », expose la co-fondatrice d’Au Pair Butrfly. Afin de faire des propositions plus pertinentes aux familles d’accueil, cette entreprise travaille « sur le profilage, basé sur une science comportementale. Ce projet, financé par la Banque Publique d’Investissement (BPI France), nous pensons le rédiger comme un test de personnalité pour mieux cerner les attentes et les valeurs de chaque partie. Nous allons le tester à partir de juillet 2019 ».

.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *