Abonnez-vous
Publié le

Au Festival de Contis, le cinéma change d’horizon

La 26e édition de ce rendez-vous international du court-métrage bat son plein. Il rassemble professionnels, cinéphiles et simples curieux venus partager le même amour pour le 7e Art...
CONTIS 2
Pour cette 26e édition, l’équipe s’est rassemblée autour d’un nouveau directeur de la programmation : Mathias Fournier, formé par Betty Berr, la fondatrice qui vient de disparaître. De nombreuses animations et projections auront lieu jusqu'au 19 septembre.
  • Cette édition s’inscrit dans la continuité, et n’a rien perdu des valeurs qui ont fait de ce festival un véritable rendez-vous des courts-métrages internationaux. En parallèle de la traditionnelle compétition de courts-métrages européens, des séances en réalité virtuelle, des débats, des rencontres, des concerts et bien d’autres surprises attendent le public.

    Qu’ils viennent des Pays-Bas, de France, de Belgique, d’Italie, de Suisse, de Roumanie, d’Espagne ou d’Allemagne, les courts-métrages présentés lors de ce festival ont tous un point commun : ils sont engagés et dressent les portraits de la société, de ses fractures, de ses doutes, mais aussi de ses rêves.

    Les nanométrages…

    En partenariat avec l’association “Incubadora de artistas” à Atibaia (Brésil), le Festival de Contis propose depuis 2016 un concours de nanométrages. Il s’agit de court-métrage de 45 secondes maximum (générique inclus), réalisé avec une caméra, une tablette, un téléphone portable, une GroPro qui s’étend l’ensemble des genres cinématographiques (fiction, documentaire, animation, expérimental…).

    Cette année, 18 nanométrages ont été sélectionnés et seront projetés aujourd’hui à 12h30. Dans le cadre de cet échange culturel entre le Festival du film de Contis et Incubadora de artistas, l’association brésilienne présente 16 nanométrages.

    Les 4 films lauréats du concours de nanométrages du Festival de Contis seront projetés au 9e Festival Brasileiro de Nanometragem, qui se déroulera à Atibaia (Brésil) début 2022.

    Une nouvelle compétition…

    Afin de mettre en valeur les films d’écoles ou autoproduits et d’encourager ce vivier des talents de demain, les organisateurs du festival ont créé une toute nouvelle compétition de ces courts-métrages.

    Celle-ci devrait permettre à ces jeunes cinéastes de recevoir un premier prix de réalisation et de se familiariser avec l’univers professionnel en rencontrant des réalisateurs et producteurs.

    Sur plus de 300 films inscrits à la compétition de courts-métrages d’écoles et/ou autoproduits du 26e Festival du film de Contis, 7 ont été retenus cette année. Le public pourra les découvrir ce samedi 18 septembre à 10h.

    Pour découvrir le programme, allez sur le site du Festival du Film de Contis

     

    À lire aussi

    TWITTOLIB 1

    TWITTOLIB’ – L’actu en bref

    L’hôtellerie-restauration se prépare en Béarn - Concert en drive-in pour BDA à Tarbes - Walibi et Aqualand en juillet ? - L’hippodrome de Pau remplace Auteuil - Formation continue à l’IRTH et l’EGC à Tarbes - Hossegor a fermé sa place des Landais - Fleurance maintien son astronomie - Festival de cinéma de Contis en ligne - Le Pau FC débutera la Ligue 2 la 22 août - Toulouse en mode américain - Julien Tastet raccroche les crampons - Colin Slade et la folie du Top 14 - Bastien Pourailly séduit Clermont - Le covid-19 détecté par la voix ? - Un patron sur cinq pense licencier - Les pays du Nord contre le couple franco-allemand - Augmentation de 30% du trafic internet en France…