INDEX

Guitaralde prépare un anniversaire unique !

Le 23 Avr. 2021

La 10e édition du festival international d’Hendaye se déroulera bien du 7 au 9 juillet. Les organisateurs ont décidé d’offrir une programmation très riche…

L’an dernier, le festival s’était déjà démarqué, en devenant l’un des premiers à revivre autrement que virtuellement.


C’est en 2012 que Jean-Marie Ecay, passionné de musique, décide de créer un festival de son instrument préféré : la guitare. Il est aidé par de nombreuses personnes et de grandes institutions, toujours présentes aujourd’hui à ses côtés : le service culturel de la mairie d’Hendaye, la Régie des fêtes, Hendaye Tourisme, et les membres de l’association Guitaralde.

Pour cette 10e édition, qui marque un cap, les organisateurs ont souhaité voir les choses en grand, malgré les restrictions sanitaires. « Toujours aussi éclectique dans sa programmation, le festival fait la part belle aux guitares de tous les styles et de tous les horizons pour souffler ses dix bougies »


Ainsi, au programme, que du beau monde ! On commencera le mercredi 7 juillet, par des concerts de Bruno Michel Abati, et de Ruper Ordorika. Le premier est imprégné de la culture latino-américaine, et propose des sonorités brésiliennes grâce à sa guitare classique. Le second, célèbre chantre basque, fera vibrer le public par sa poésie.

Le lendemain, Pauline et Juliette viendront présenter un tout nouvel album, qui mélange leur ancrage basque dans les cultures malgaches et latino-américaines, le tout sur des airs folk, pop ou world. Puis viendra le premier invité de marque du weekend, Mike Stern, véritable légende de la gratte.


Enfin, le festival se terminera le vendredi 9 juillet, par deux concerts. Le premier, de Michael Jones, reviendra en terres basques après quelques années, pour présenter son nouveau tout de chant. La clôture de l’événement sera assurée par Thomas Dutronc, qui présentera un répertoire riche et varié, mettant en avant de grands standards de la chanson française.

« La station balnéaire Hendayaise va résonner, pendant trois jours, de toutes les musiques pour ouvrir l’été en guitares ! », se réjouissent les organisateurs. Bien évidemment, la situation actuelle rend difficile tout événement, et Guitaralde devra se plier à quelques restrictions.


Ainsi, bien que certains concerts auront lieu dans la salle couverte des Halles, la majorité seront en plein air, au fronton Gaztelu Zahar. Le festival réinvestira le château Abbadia, pour reformer une union forte, dès la création de l’événement.

« Le défi de maintenir une programmation riche et d’honorer ce lien avec le public et les artistes est un geste de solidarité », concluent les organisateurs.

Les places sont d’ores-et-déjà en ventes, sur le site du festival ou à l’Espace Culturel Mendi Zolan.

Plus d’informations sur le site internet, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *