INDEX

L’innovation au-delà des frontières

Le 20 Déc. 2020

Intelligence artificielle, big data, fabrication additive et e-santé font partie des priorités de Poleuro qui réunit Nouvelle-Aquitaine, Euskadi et Navarre ainsi que 39 partenaires…

Poleuro reprend les objectifs de Competitiv’Eko et fédère les acteurs économiques des trois territoires dans une approche de collaboration public-privé.


Le programme transfrontalier Poctefa Competitiv’eko avait pour but d’étudier les spécificités des trois régions et de définir les zones de convergence économique et stratégique, ainsi que les secteurs d’innovation susceptibles de faire l’objet d’une collaboration économique.

« Nous faisons également le lien entre des acteurs qui ont des besoins spécifiques et les entreprises qui peuvent y répondre. On rapproche en quelque sorte l’offre et la demande, en favorisant la coopération transfrontalière et en mettant en lumière les entreprises de l’Eurorégion », souligne Beñat Jaureguy, responsable du service Territoires et Réseaux de la CCI Bayonne Pays basque, qui fait office de chef de file du programme transfrontalier.


Trois axes de travail avaient alors émergé : AdditiValley, le pôle d’excellence dans la fabrication additive, Big DATia, qui étudie l’Intelligence artificielle et le Big Data, et enfin Innovmédica Alliance, pour innover autour des dispositifs médicaux et de la e-santé.

Pendant trois ans, cette action d’ampleur a inclus des collaborations avec des clusters, des agences de développement économique, des centres technologiques et des PME-PMI des trois territoires concernés. En 2019, à la fin du projet européen, les entreprises ont répondu à une enquête révélant leur souhait de poursuivre la dynamique du collectif pour identifier des projets, des appels et des clients potentiels. « On a réussi à constituer un groupe soudé et dynamique. Nous voulions le faire perdurer et garder cette synergie », explique Beñat Jaureguy.


39 partenaires sur les trois territoires…

Poleuro est donc un nouveau programme stratégique destiné à stimuler les trois consortiums transfrontaliers créés dans le cadre du projet européen Poctefa Competitiv’eko. Pour cette nouvelle étape, un modèle économique public privé a été créé grâce à l’appui financier de l’Eurorégion Nouvelle Aquitaine – Euskadi-Navarre, et en intégrant des entreprises déjà sollicitées lors de Competitiv’eko. Ces pôles incarnent le travail mené depuis 10 ans par la Chambre de commerce transfrontalière Bihartean en faveur d’un espace économique partagé.

Les 39 partenaires (entreprises et centres technologiques) paient à présent une cotisation pour être membre d’un consortium et signent un engagement dans lequel elles s’assurent de favoriser les projets avec le collectif et d’apporter des connaissances et des compétences au sein des consortiums transfrontaliers AdditiValley, Big DATia et Innovmedica.

Certains partenaires sont présents dans plusieurs consortiums transfrontaliers. Par exemple : Tecnalia, Ceit ou Naitec participent aux trois consortiums parce qu’ils disposent, en interne, de plusieurs départements spécialisés ou de plusieurs équipes de projet. Ces présences ont favorisé le contact avec des spécialistes au sein de ces entités et ont ainsi pu partager davantage d’informations techniques, notamment dans Additivalley et Innovmedica.


E-Snatu, Xsleeve, Boursier Sogreg…

En faisant perdurer le programme transfrontalier, de nouveaux groupes de travail ont été créés et des projets innovants ont été définis. On peut citer notamment le projet E-Snatu, mené par Adacen, qui rassemble deux des trois consortiums : Innovmedica et BigDATia. L’objectif de ce groupe de travail est la création d’un service de stimulation intellectuelle et physique pour les patients ayant des problèmes cognitifs (Alzheimer, Parkinson, etc.).

Le projet Xsleeve est dirigé quant à lui par Deflastrat et réunit plusieurs partenaires d’Innovmédica Alliance. Il s’agit d’un programme innovant visant à créer une couverture pour endoscope sans pour autant handicaper les gestes de personnel médical et la qualité des examens médicaux.

Fondée en 1980, l’entreprise Boursier Sogreg est spécialisée dans l’injection plastique et la fabrication de moules pour le monde médical, la recherche pétrolière, l’électronique ou encore l’agroalimentaire. Pendant deux ans et demi, la société basée à Cambo-les-Bains a participé au programme Competitiv’eko. Elle fait désormais partie des 39 partenaires de Poleuro.


« La CCI de Bayonne nous a sollicités pour répondre à un besoin de la clinique Belharra. Ses chirurgiens utilisaient un bras poly-articulé, mais le fabricant avait arrêté sa production. Pour continuer à utiliser cet outil, la clinique avait besoin de nouvelles pièces et nous pouvions répondre à leur besoin », raconte Hervé Goalard, le directeur technique de Boursier Sogreg.

Aujourd’hui, Boursier Sogreg continue de collaborer avec la clinique Belharra et entretient des partenariats avec deux autres entreprises au Pays basque espagnol pour développer un système qui faciliterait les opérations de lypomodelage (pour les malades du cancer du sein). « Quand on nous a présenté le programme transfrontalier, nous y avons tout de suite adhéré. Cette mise en relation du monde médical et industriel à l’échelon local est très intéressante et nous avons pu mettre en place des collaborations inédites ».

Pour Hervé Goalard, « ce programme permet d’avoir une meilleure connaissance des entreprises et des centres technologiques des trois territoires, d’élargir ses horizons et de dynamiser le tissu industriel local ».

Informations sur le site internet, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *