INDEX

Entreprise d’ici – Essor prend du sens avec David Pouyanne

Le 26 Sep. 2019

Le groupe béarnais, devenu une référence dans l’immobilier professionnel en France, privilégie l’humain par sa taille, par ses valeurs, par son engagement sociétal et environnemental…

Rubriques :

Depuis 2006 et la création de la société DPG, David Pouyanne a enchaîné les initiatives pour s’imposer dans le secteur la construction immobilière pour les entreprises, grâce notamment à une offre globale.


Tour Hekla, Agence Jean Nouvel

Cette aventure entrepreneuriale a débouché sur la création du groupe Essor en 2017 : une belle réussite puisque la cap des 90 millions d’euros de chiffre d’affaires va être franchi cette année, avec une progression à 2 chiffres et 15 implantations dans toute la France.

« En début d’année, nous avons fait l’acquisition d’une activité d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour compléter la gamme de nos compétences. Mais, nous ne visons pas une croissance à tout prix » précise le Pdg béarnais. « Nous cherchons d’abord à consolider certains métiers, avant d’accélérer à nouveau ».

 


Parallèlement, David Pouyanne veut positionner Essor comme un groupe porteur de convictions fortes, notamment en s’engageant dans une démarche responsable, intégrant une véritable dimension sociétale et environnementale.

« Nos nombreuses réalisations, placées sous le signe de la créativité et de l’innovation, nous ont permis d’acquérir une bonne crédibilité dans la région mais aussi dans toute la France. Ce qui est essentiel pour pouvoir décrocher des contrats avec les très gros donneurs d’ordre. Outre la qualité, notre réputation s’est aussi forgée sur la dimension humaine de notre entreprise. Humaine par la taille, mais surtout humaine par les valeurs qu’elle porte ».


Une approche globale…

Essor : Construisons votre histoireGrâce au renforcement de ses savoir-faire en interne et à l’acquisition de sociétés, le Groupe Essor peut s’appuyer plusieurs expertises complémentaires : maîtrise d’oeuvre, maîtrise d’ouvrage, ingénierie spécialisée, contractant général, immobilière, solutions d’investissement… De quoi accompagner tout type de projet immobilier d’entreprise, « depuis sa stratégie de financement jusqu’à la remise des clés du bâtiment ».

Bureaux, usines, logistique, entrepôts, grande distribution, retail, centres médicaux, hôtels, sièges sociaux… les clients du Groupe Essor sont à la fois des PME régionales et des grands comptes comme La Poste, ERDF, Casino, Géodis, Système U, Auchan, Crédit Agricole, Pôle Emploi, Total, Chronopost…


Primark à Bordeaux, Architectes Brochet, Lajus, Pueyo

Le groupe familial compte déjà plus de 2.300 réalisations à son actif, dont certaines sont emblématiques de son savoir-faire. La modernisation du stade Roland-Garros à Paris, l’Arena de Poitiers, le nouveau site de l’américain FedEx sur le tarmac de Roissy font partie des références d’Essor.

Le groupe est aussi impliqué dans la construction de la Tour Hekla à Paris (photo ci-dessus), au cœur de La Défense, imaginée par Jean Nouvel et qui veut tout simplement incarner « Future in France ».

Bien entendu, les réalisations sont également nombreuses dans la région : dans l’agglomération paloise, au Pays Basque et plus généralement dans le Grand Sud-Ouest, comme vous pourrez le découvrir sur le site essor.group (cliquez ici).


Innovations multiples…

« Cette année, nous avons déjà mis en route plus de 20 innovations dans notre secteur d’activité. Le groupe a fait le choix d’investir dans la recherche et le développement (R&D), avec une stratégie forte » ajoute David Pouyanne. « Nous sommes résolument tournés vers la ville durable, la ville intelligente et nous avons créé avec le Cesi une chaire universitaire nationale, « Ville du futur et économie circulaire ».

« Par ailleurs, nous avons lancé des travaux sur des thèmes très variés. Par exemple, la reconversion de stades mono usage en Afrique, afin d’ouvrir ces sites à d’autres activités et de les rendre viables économiquement ».


Symbioz à Toulouse, Agence d’architecture A. Béchu & Associés

Autre nouveauté, le groupe a procédé à une levée de fonds de 7 millions d’euros, avec des émissions obligataires. « L’essentiel vient d’acteurs de la région, ce dont nous sommes très heureux. Cette approche nous permettra de garder notre indépendance, tout en finançant un niveau de croissance élevé », conclut David Pouyanne.

Informations sur le site internet du Groupe Essor

 

 

 

2 commentaires au sujet de cet article

  1. Il convient de ne pas oublier les racines de David pouyanne. Il suit parfaitement les pas de son grand-père, qui, a son retour en France , racheta une banque qui porte encore le nom de pouyanne et qui reste l’une des trois dernières banques encore majoritairement détenues par un groupe familial.
    David en a été le président durant quelques années.
    Il porte dans sa nouvelle entreprise l.ensembles des valeurs que je lui ai connue à ce moment-là.
    Il est le digne successeur de son grand-père,et reste fidèle à ses racines protestante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *