INDEX

Auch – Vendanges à l’escalier monumental

Le 27 Sep. 2019

Le président de la cave de Plaimont Producteurs, Joël Boueilh, a ouvert le ban des vendanges avec de très jeunes vignerons. Le premier jus a coulé…

Sur le parvis de la cathédrale, ce samedi 21 septembre en matinée, les Auscitains ont donné le coup d’envoi des premières vendanges.


Avec le ban, « il s’agit de dire symboliquement que le raisin est bon à vendanger. Nous pouvons l’affirmer puisque le réfractomètre nous indique que le jus a un potentiel de 13,2 degrés. Nous allons donc aller vendanger les vignes de l’escalier monumental » s’est réjoui Joël Boueilh.

 


Des dizaines de seaux et de sécateurs étaient à la disposition d’une bonne centaine de personnes venues pour récolter la première vendange composée de Colombard, du gros et du petit Manseng pour le blanc, du Tannat et du Manseng noir pour le rouge.

 


Les 413 pieds de vigne furent en l’espace d’une heure dépourvus de leurs grappes lesquelles ont été foulées dans un pressoir. Lequel livra le premier jus de raisin, cuvée 2019, qui fut distribué aux nombreuses personnes toutes impatientes de le déguster.


« Après les dix années de travaux de réhabilitation de l’escalier monumental, fleuron de notre patrimoine, un autre fleuron est mis en valeur avec les 413 pieds de vigne plantés voici trois ans. Cette plantation a été un geste audacieux. La vigne est un marqueur culturel qui ouvre ici la porte d’entrée de la Gascogne », a souligné Christian Laprébende, maire d’Auch.


« Aujourd’hui, il y a deux évènements majeurs dans le monde, France-Argentine en rugby et, ici, les premières vendanges à l’escalier monumental. Le vin est un lien avec les pays lointains », a ajouté le sénateur Franck Montaugé.

 


Article réalisé avec le Journal du Gers et Jean-Bernard Wiorowski

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *