INDEX

La poule au pot Gasconne émancipée par les grands chefs

Le 16 Fév. 2020

Les restaurants des Tables du Gers s’associent aux chefs de la Ronde des Mousquetaires, des Hautes-Pyrénées et de Toulouse pour revisiter la célébrissime recette…

Rubriques :

Le plat mythique est ainsi mis à l’honneur jusqu’au 8 mars par de nombreux toqués de talent, et on s’en lèche les babines !


Poule au pot version La Falène Bleue : poule Noire d’Astarac, farce gingembre-citron vert, purée de patate douce, maïs et vinaigrette au sésame

Populaire et familiale, la poule au pot s’invite dans les cuisines de vingt-cinq chefs réputés pour leur savoir-faire traditionnel, dans le Gers, les Hautes-Pyrénées, Toulouse et Paris.

Grâce à l’association « La Poule Gasconne », dont le but est de conserver et protéger la race, ce plat emblématique est préparé avec des Noires d’Astarac-Bigorre, dont la notoriété a largement dépassé les frontières du Sud-Ouest.

Normal quand on possède une chair goûteuse, finement persillée, ferme et sans excès de gras, particulièrement moelleuse en bouche !


Les restaurants des Tables du Gers s’associent aux chefs de la Ronde des Mousquetaires pour revisiter notre poule nationale, et neufs établissements permettent aux fins gourmets-gourmands de  retrouver la saveur authentique d’un plat qui a traversé les siècles… sans y laisser de plumes.


A déguster dans neuf restaurants dans le Gers : L’Hôtel de France (Auch), Au Canard Gourmand (Samatan), La Table du Petit Maupas (Mirande), Le Pardaillan (Gondrin), Le Relais du Bastidou (Beaumarchés), La Falène Bleue (Lannepax), Le Bastard (Lectoure), L’Auberge des Bouviers (Lectoure), L’Auberge la Baquère (Préneron).

Onze tables dans les Hautes-Pyrénées : Auberge le Cabaliros (Arcizans-Avant), Domaine St Ferreol (Chis),  L’Aragon (Juillan), L’Embrun (Lannemezan), Relais du Castéra (Nestier), Hôtel restaurant Les 3B (Nouilhan), Ferme-Auberge Dubarry (Puydarrieux),  Hôtel-restaurant La Pergola (St Lary), Restaurant bistronomique Le Tempo (Tarbes), Le fil à la patte (Tarbes), et La Cuisinerie hôtellerie le Réverbère (Vic-en-Bigorre).

Trois à Paris et deux à Toulouse : Lou Tíap (Paris 20ème) et J’Go Paris Drouot (Paris 9ème), J’Go Les Jardins à (Paris 6ème), J’GO (Toulouse) et Chez Huguette (Toulouse).


A suivre sur la page Facebook de la Poule gasconne – cliquez ici

 


Article réalisé en collaboration avec le Journal du Gers et Marielle Fourcade

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *