INDEX

ENTREPRISE D’ICI - Olano accélère sur la péninsule ibérique

Le 28 Sep. 2020

Le groupe familial basque luzien a racheté une société basée près de Pampelune, Oteiza Transportes, et a 4 autres projets en cours en Espagne et au Portugal…

Rubriques :

Conformément à sa stratégie, le Groupe Olano poursuit ses acquisitions dans le monde du transport et de la logistique sous température dirigée. Il vient donc d’intégrer Oteiza Transportes, établie à Espartza-Galar.


Une belle société navarraise de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, créée en 1975 et dotée d’une flotte de plus de 80 poids lourds. Oteiza gère « des flux au départ de l’Espagne et à destination de l’Europe », explique l’acquéreur.

L’opération, menée par le DG Jean-Michel Olano, paraît dans la logique des choses. Elle va permettre au groupe de Saint-Jean-de-Luz de poursuivre son développement dans la péninsule ibérique, où l’entreprise est déjà leader dans la distribution des produits de la mer (350.000 tonnes distribuées par an), et où elle opère deux entrepôts en froid négatif, l’un à Valence, en Espagne, et l’autre à Guarda, au Portugal. Elle compte une petite vingtaine de sites en Espagne, sur un total de 50.


4 nouveaux projets en cours…

En plus de cette annonce, le groupe a fait le point sur ses projets en cours au-delà des Pyrénées. Et ils sont nombreux. Sur le segment des produits de la mer, sa nouvelle plateforme de Pinto, au sud de Madrid, sera lancée en novembre. Ce bel outil logistique de 4.635 m2, équipé de deux chambres froides et de 25 portes à quai, représente un investissement de 8 millions d’euros, explique le groupe luzien.

Avant cela, ses équipes de Huelva, au sud du pays, s’installeront fin octobre dans un nouveau bâtiment de la zone portuaire. Le site, localisé sur la bien-nommée Ciudad del Marisco et équipé de 3 portes à quai, est dédié à l’activité crustacés.


Sur le segment des surgelés, un nouveau chantier d’entrepôt est en cours du côté de Valence, à Massalavés, sur un terrain de 23.000 m2. Localement, la capacité de stockage d’Olano sera ainsi portée de 30.000 à 45.000 palettes. Le bâtiment sera livré en avril 2021.

Enfin, toujours dans les surgelés, Olano annonce « la reprise d’activité et d’exploitation de la société Kartel avec une concession portuaire pour 30 ans à Leixões, près de Porto. Le Groupe Olano est le nouvel opérateur de cet entrepôt de 4.600 m2, avec une capacité de 10.000 palettes. Cet entrepôt sous douane vient compléter notre gamme de prestations au Portugal ».


Avec ces diverses opérations, le groupe basque de transport et de logistique devrait encore prendre du volume cette année. Il pèse déjà 420 millions d’euros, emploie 2.500 personnes et détient en propre une flotte de plus d’un millier de véhicules. Et notre petit doigt nous dit qu’il n’en est pas à sa dernière acquisition…

Plus d’informations sur le site internet, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *