Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

COUP DE CŒUR – Voir la vie en Bleu à Lectoure

Alors que la teinture de pastel a fait son entrée au Patrimoine cultuel immatériel français cet été, le célèbre pigment de la Lomagne gersoise hisse ses voiles pour de nouvelles aventures….
bleu de lectoure 0 table
Menacée de fermeture en 2016 pour cause de pénurie de pigments, l’intervention d’un agriculteur local a permis de relancer l’activité, fleuron de la ville depuis 1994.
  • C’est Henri Lambert qui fonda en effet cette année-là le Bleu de Lectoure, en remettant au goût du jour des techniques ancestrales autour de la teinture. Au fil du temps, l’entreprise se fait remarquer au-delà des frontières de l’Hexagone.

    Mais en 2016, le manque de pigment vient assombrir un ciel rayonnant, menaçant de mettre un terme à la belle histoire. La passion se transmettant à ceux qui veulent bien la recevoir, il se trouve que deux de ses employées, Séverine et Cécile, refusent de mettre la clé sous la porte.

    C’est alors que Jean-Marie Neels, un agriculteur de la région, leur propose de cultiver du pastel dans ses propres champs. Heureuse initiative qui allait permettre dès lors aux teinturières de travailler grâce à du pigment local, en leur assurant une autonomie totale.

    Les champs jaunes de “Pastel des teinturiers”, Isatis Tinctoria, se sont ainsi mis à fleurir alentours, afin que leurs feuilles permettent d’obtenir ce bleu si singulier devenu le Bleu de Lectoure. L’histoire pouvait continuer sereinement.

    Devenus associés, Jean-Marie et Cécile sont de plus en plus sollicités par les équipes de télévision voulant mettre en lumière leur production, et les entreprises qui souhaitent travailler à partir du Bleu de Lectoure. L’équipe s’est vue renforcée par deux apprentis en école de commerce et bio-industrie transformation, en plus de deux autres étudiants en école supérieure de commerce en communication et management et une repasseuse.

    « Nous allons ouvrir prochainement notre nouvel atelier au niveau de l’ancienne gare, car nous souhaitons relancer les conférences et les démonstrations de teinture. Et, pourquoi pas, mettre en place des journées d’initiation à la teinture ? La boutique actuelle reste en place jusqu’à l’été prochain, mais nous espérons l’installer d’ici-là dans le centre-ville de Lectoure » explique Cécile.

    On y trouve pour l’instant des tee-shirts 100% français, des vêtements et accessoires pour la maison, en matières naturelles comme la laine, la soie ou le lin, mais aussi une gamme de cosmétiques riche en huile de pastel, des peintures qui font le bonheur des volets et bancs… et des pastels destinés aux artistes.

    « Nous avons d’autres projets en cours, pour répondre à une demande de plus en plus forte » conclut Cécile. En attendant de les découvrir, un petit tour dans leur boutique, 55 rue Alsace Lorraine à Lectoure, ou en ligne, nous permettra de plonger dans le grand bleu…

    Informations sur le site internet du Bleu de Lectoure dans le Gers

    Photos : Isabelle Souriment

    À lire aussi