INDEX

Ovalie en direct – Top 14 et Pro D2, quatrième

Le 15 Sep. 2019

Superbe exploit de Pau à Clermont – Belle performance de Bayonne face à Castres – Biarritz ne fait qu’une bouchée d’Oyonnax – Mont-de-Marsan a sombré en Bretagne…

Avant un week-end de pause (avec l’ouverture de la Coupe du Monde au Japon), le Top 14 et la Pro D2 livrent quelques enseignements. D’abord, le renouveau de la Section qui est allé battre le vice champion dans son antre et enregistre 3 victoires en 4 matches. Ensuite, la confirmation des ambitions de l’Aviron qui a déjà engrangé 2 victoires face à des ténors. De son côté, le Stade Montois a mal débuté et doit réagir avant le prochain bloc. Enfin, le BOPB a affiché de très belles intentions confirmées contre les Oyomen.


Clermont-Pau (28-37) : un succès prometteur, en équipe et en volonté

C’est l’exploit de cette 4e journée de Top 14. La Section Paloise est allé décrocher une victoire remarquable qui pourrait bien faire référence pour cette saison.

Sans complexes et terriblement déterminés, les Vert & Blanc ont parfaitement su saisir leur chance face au vice-champion de France qui, certes, n’est pas au mieux actuellement, mais qui reste une formidable machine de guerre.

Avec cette performance, les hommes du duo Godignon-Manca se placent sur le podium et, surtout, ils se sont rassurés sur leur capacité de voyager avec succès, même chez les plus grosses écuries.


Les Vert & Blanc vont pouvoir aborder avec un mental au top les trois gros rendez-vous à venir, après une semaine de vacances bien méritée : un nouveau déplacement difficile à Toulouse chez le champion de France (28 septembre), puis la réception du Racing (5 octobre), et un voyage à Lyon (12 octobre). De quoi confirmer leur renouveau.

Dès l’entame, les Palois ont montré un engagement XXL qui a perturbé les Jaunards et les a poussé à multiplier des petites fautes tuant leurs initiatives. Ils ont ainsi laissé filer deux essais tout faits : un ballon posé à un millimètre de la ligne, et un autre relâché au moment d’aplatir sous les poteaux.


Dans leurs temps faibles, les Béarnais n’ont rien lâché se battant comme des fous en défense. Mais, ils ont également su provoquer leur chance, comme ce ballon arraché des mains adverses par Giovanni Habel-Kuffner à 5 mètres de la ligne pour un essai symbole de la détermination béarnaise (4e). Ce dernier, comme Lekima Tagitagivalu, a concrétisé d’entrée le tempérament de ces jeunes 3e ligne qui ont l’avenir devant eux.

A noter aussi l’énorme prestation de Colin Slade, revenu à son meilleur niveau, et formant avec Sam Marques une charnière de très haut vol. Ils ont d’ailleurs marqué chacun leur essai (43e et 59e). Quant à la mêlée paloise, dominatrice (avec notamment un essai de pénalité, 18e), elle a joué un rôle majeur dans cette victoire.

 


Bayonne-Castres (27-17) : une victoire solide et précieuse

En assurant ce premier succès à domicile, l’Aviron Bayonnais confirme ses ambitions. Même si les Castrais n’étaient pas au mieux, il fallait éviter qu’ils prennent confiance au fil du match et c’est ce qu’ont su faire les Basques.

Ils vont maintenant pouvoir profiter au mieux des 15 jours à venir pour préparer de gros rendez-vous : réception de La Rochelle (samedi 28 septembre), déplacement à Agen (5 octobre) et accueil de Montpellier (12 octobre).


Yannick Bru a de quoi être satisfait avec ces 2 victoires en 4 matches, et 2 défaites sur le fil. Le promu, champion de Pro D2, a toute sa place dans l’élite du rugby français. Cela d’autant plus que le manager a su faire tourner son effectif pour mobiliser tout le groupe.

Cependant, le staff reste lucide et conscient du travail qui reste à faire pour éviter les scories qui, dans d’autres circonstances de match auraient pu coûter cher. Après quelques jours de repos, les Bayonnais vont certainement travailler la conquête et les ballons hauts, qui ont fait partie de leurs points faibles. Au chapitre des satisfactions, un mental solide qui leur a permis de ne pas lâcher au moment où Castres passait la vitesse supérieure comme en début de 2e mi-temps.


Avec les 2 essais de Luc (29e) et de Taofifenua (53e), l’Aviron a su garder à distance les Tarnais tout au long du match, sans jamais s’affoler quand les hommes de Reggiardo revenaient au score.

On peut saluer la performance de Fajardo à l’ouverture, mais aussi des piliers de l’équipe que sont Battut et Monribot, qui ont tiré tout le groupe vers cette victoire pour le plus grand plaisir des 13.000 spectateurs présents.


4ème journée de Top 14

Les Bordelais et les Lyonnais font un début de saison en fanfare et impressionnent. Tandis que les autres grosses écuries sont à la peine. De quoi ouvrir des opportunités pour les autres qui ne se privent pas de les saisir. Une chose est sûre, ce championnat devrait être plus disputé que jamais, et réserver bien des surprises. D’autant plus que les compétitions internationales (Coupe du Monde, Tournoi des 6 Nations) vont priver les favoris de leurs meilleurs éléments pendant de longues semaines.

Bayonne-Castres (27-17), Clermont-Pau (28-37), La Rochelle-Toulouse (28-13) ; Lyon-Brive (59-3), Bordeaux-Stade Français (52-3), Agen-Montpellier (29-10), Toulon-Racing (32-29).

Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (18), Bordeaux (18)
  • Qualification pour les barrages : Pau (12), Montpellier (10), Bayonne (9), Toulon (9)
  • Milieu de tableau : Clermont (8), Agen (8), La Rochelle (8), Racing (6), Toulouse (5), Stade Français (5)
  • Barrage de relégation : Castres (5)
  • Relégation : Brive (4)

 


5ème journée de Top 14

Samedi 28 septembre : Brive-Toulon (15h30, Canal+) ; Bayonne-La Rochelle, Toulouse-Pau, Castres-Agen (18h, Rugby+) ; Racing-Lyon (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 29 septembre : Montpellier-Bordeaux (12h30, Canal+ Sport) ; Stade Français-Clermont (16h50, Canal+).

 


Biarritz-Oyonnax (30-12) : victoire majuscule et bonifiée

Le choc de ce dimanche à Aguiléra était très attendu. Le Biarritz Olympique Pays Basque, qui a enregistré une bien mauvaise nouvelle (saison terminée pour le 2e ligne sud-africain et capitaine du BO, Edwin Hewitt), avait l’occasion de se tester face à l’un des favoris de la Pro D2. Opération pleinement réussie !

La victoire était indispensable pour redonner à Aguiléra sa réputation de place forte imprenable, mais aussi pour éviter de se faire distancer au classement. D’autant plus que, après la trêve, le BO se rendra chez le leader surprise, Angoulême, qui vient d’aller gagner à Colomiers. Ce sera le dimanche 29 septembre.

Après 3 matches en demi-teinte et des entames compliquées, Biarritz a monté d’un cran son niveau de jeu, décrochant une précieuse victoire bonifiée. Les Basques ont appuyé sur l’accélérateur en milieu de première période, avec à la clé un essai de James Hart (29e), profitant d’une période à 15 contre 13.

Puis au retour des vestiaires, le BO a déroulé, plantant 3 nouveaux essais par Gavin Stark (47e), Romain Ruffenach (55e) et Lucas Peyresblanques (77e). Dans un groupe très homogène, l’ailier Yohann Artru, intenable, a été l’homme du match. Ce succès sans bavure fait du bien à tout le groupe et devrait lancer véritablement la saison des Basques.


Vannes-Mont-de-Marsan (17-5) : défaite hélas logique

Le Stade Montois n’a jamais pu prendre les choses en main chez les Bretons. Il est retombé dans ses travers de ce début de saison, avec beaucoup de maladresse. Il faudra profiter de la pause du week-end prochain pour progresser sensiblement avant de recevoir Grenoble, le jeudi 26 septembre. Les Landais ont déjà 11 points de retard sur le leader et ne peuvent plus se permettre de perdre encore du terrain.

Si le combat de la conquête a été plutôt équilibré, même si Mont-de-Marsan a un peu souffert en mêlée, pour le reste l’envie et l’engagement étaient bretons. Les Landais n’ont pas su convertir leurs quelques temps forts et, en plus, Gerber a raté touts ses tentatives de but sur les pénalités et pour la transformation. Les Montois ont sauvé l’honneur à la dernière minute par un essai de Laterrade après un maul.


4ème journée de Pro D2

Biarritz-Oyonnax (30-12), Vannes-Mont-de-Marsan (17-5), Béziers-Provence (22-0), Colomiers-Angoulême (22-26), Grenoble-Aurillac (35-13), Montauban-Nevers (26-29), Rouen-Valence (21-17), Carcassonne-Perpignan (24-22)

Classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi-finales : Angoulême (15), Grenoble (14)
  • Qualification pour les barrages : Béziers (13), Oyonnax (11,), Montauban (11), Carcassonne (10),
  • Milieu de tableau : Perpignan (10), Biarritz (9), Provence (9), Colomiers (9), Aurillac (9), Vannes (9), Nevers (8), Rouen (5)
  • Relégation : Mont-de-Marsan (4), Valence (1)

 


5ème journée de Pro D2

Jeudi 26 septembre : Mont-de-Marsan-Grenoble (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 27 septembre : Provence-Vannes, Aurillac-Montauban, Nevers-Béziers, Oyonnax-Colomiers, Valence-Carcassonne (20h) ; Rouen-Perpignan (20h45)

Dimanche 29 septembre : Angoulême-Biarritz (14h25)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *