INDEX

Tempo Latino 2019 : pur concentré de salsa

Le 25 Juil. 2019

Le festival des musiques latines s’annonce plus dense et plus intense. Une recette qui n’entamera en rien de sa saveur si caractéristique…

Rubriques :

La 25ème Édition, l’an passé, avait tous les attraits sur scène pour remplir les arènes à bloc. Mais malgré les milliers de festivaliers venus s’adonner au plaisir et au rythme de la salsa un peu partout dans la ville, les entrées payantes pour les concerts n’ont pas atteint le résultat escompté.


C’est donc à contrecœur que la soirée du jeudi a été sacrifiée pour cette nouvelle édition qui aura lieu du vendredi 26 au dimanche 28 juillet 2019. Mais bon, pas question de baisser les bras pour autant !

Le top départ sera donné le vendredi dès midi, avec un concert d’ouverture sur la scène du Cap Tempo pour se mettre en jambes, avant l’inauguration officielle à 18 heures sur la scène de la Conga.

Le festival sera  recentré autour des arènes qui vibreront lors des trois soirées concerts exceptionnelles, comme seul Tempo Latino sait les faire. Et le spectacle sera à l’intérieur.


Les salseros pourront profiter des Matinales de la Conga, et s’initier – ou se perfectionner – aux danses latines et afro-cubaines, lors des stages proposés sur les trois jours.

Pour remercier tous ceux qui soutiennent « El Único » et sa farouche indépendance, l’association lance une offre spéciale et très limitée : le Pass 3 jours + cadeaux collector à 75 € (au lieu de 85 € en prévente et 100 € sur place).


Et pour les aficionados, Tempo ouvre sa boutique où l’on trouve une lithographie des 20 ans signée de l’artiste espagnol Miguel Thomas, une reproduction de l’affiche des 25 ans de Jean-Paul  Chambas, mais également des porte-clés ou carnets de voyage aux couleurs du festival.

 


Vendredi 26 juillet

21h, Bigre ! avec 21 musiciens sur scène. 10 ans de carrière avec six albums dans leur valise, Bigre ! s’est imposé comme un big band défricheur, explorant encore et toujours de nouveaux terrains de jeux pour le jazz actuel et afro-cubain.


Vendredi 26 juillet

23h, Kassav’, un parcours exceptionnel. Les incontournables et référents membres du groupe Kassav’ ont choisi Tempo Latino pour fêter leur 40ème anniversaire. Formé au tournant des années 80, le groupe créateur et porte-drapeau de la musique zouk, fête en 2019 les 40 ans d’une carrière mythique ! Premier groupe français à avoir rempli le Stade de France en 2009, Kassav’ s’impose comme une légende vivante du Zouk avec plusieurs millions d’albums vendus et une série de disques certifiés or !

 

Samedi 27 juillet

21h, Orquesta Akokán, le renouveau du mambo. Akokán est un mot Yoruba utilisé à Cuba signifiant “du fond du coeur” – et en effet, chaque titre du premier album éponyme d’Orquesta Akokán ressemble à un cadeau sincère du groupe à l’auditeur. Piloté par le chanteur cubain José ‘Pepito’ Gómez, Orquesta Akokán est un big band composé des meilleurs musiciens de l’île, toutes générations confondues.

 


Samedi 27 juillet

23h, Antibalas (de l’espagnol “pare-balles”), collectif culte new-yorkais du revival afrobeat, fête en 2019 vingt années d’existence et d’afro-beat engagé. En 20 ans, le groupe de Brooklyn et son leader le saxophoniste baryton Martín Perna ont enregistré 6 albums, écumé les lieux les plus alternatifs de New York jusqu’aux salles les plus illustres et tourné dans des dizaines de pays.

 


Dimanche 28 juillet

21h, Cimafunk, la révélation musicale cubaine de l’année 2018 arrive à Tempo Latino ! Chanteur, compositeur et producteur, Erik Iglesias Rodríguez, a.k.a Cimafunk, est considéré comme l’un des artistes émergents les plus uniques de la musique alternative à Cuba. Son premier album solo “Terapia”, sorti en 2017, nous livre un assemblage unique de musique cubaine, de funk et de rythmes africains. Une véritable révolution dans le panorama musical de l’île !

 

 

Dimanche 28 juillet

23h, Alexander Abreu y Havana D’Primera : el cantor del pueblo. Considérée comme l’une des meilleures formations de sa génération, Havana D’Primera est un groupe de Timba cubain fondé par Alexander Abreu en 2008. Leur premier album intitulé Haciendo Historias devient numéro un des Hit Parades à Cuba en quelques mois. Dès lors, ils ont connu un succès foudroyant et international ! Alexander Abreu est l’un des musiciens cubains les plus polyvalents, il a fait de sa musique une fusion rythmique et musicale fascinante de salsa, de jazz, de funk et d’afro-cubain. Les spécialistes le disent ; c’est la meilleure trompette de l’île en raison de sa force, de sa précision et, surtout, de son inspiration qui fait de ses solos un moment magique.

 

 

 

 


Tout sur le festival : www.tempo-latino.com


Réalisé avec le Journal du Gers et Marielle Fourcade

Suivez l’actualité du département sur le site internet du Journal du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *