Abonnez-vous
Publié le

Cité artificielle landaise

Vous reprendrez bien un peu... d'île flottante ?
PL POLYVILE 3
  • Non, cet article n'est pas à destination des gourmands patentés. En revanche, les utopistes, doux rêveurs et autres aventuriers du futur seront peut-être intéressés par ce projet. En effet, à Compiègne, loin des Landes, des élèves ingénieurs en génie des systèmes urbains ont inventé, ou du moins imaginé "l'éco-métropole" de demain. Ils ont ainsi soumis leur projet "Polyv'îles" au concours organisé par Syntec-Ingénierie 2012, et ont raflé le prix de "l'ingénierie du futur". Bravo !

    Leur cité flottante est née du désir de créer, inventer, rêver une ville totalement nouvelle, pas déjà implantée. Une terre vierge, où il ne faudrait pas récupérer non plus les problématiques inhérentes à "de l'ancien". Avec en outre les avantages énergétiques que propose l'Océan.

    Et la fantaisie n'est pas nouvelle puisque Vincent Caillebaut, architecte, a déjà inventé "Lilypad", une ville amphibie en autosuffisance complète (photo ci-dessous).

    PL polyvileSIci, c'est un peu la même démarche initiale : une ville autosuffisante, écologie, avec un retour aux ressources propres de la pêche ou de la pisciculture, mais aussi le recours à l'énergie éolienne ou à l'hydraulique marin, le photovoltaïque ou à biomasse.

    Pourquoi au large des Landes ? Pas pour un quelconque motif de patriotisme landais, mais parce qu'après étude, les conditions de marée et de climat notamment semblaient compatibles avec le projet.

    Bon, évidemment, pas la peine de nous inonder de courriers pour réserver votre loft sur Polyv'îles, car il faudra attendre des investissements financiers monumentaux pour passer du rêve à la réalité, un jour...

    Et puisque Walter Benjamin assurait que "chaque époque rêve de la suivante", gageons que nos jeunes sont juste en train de dessiner de proches demains...

    À lire aussi