INDEX

Une lycéenne Montoise entre dans The Voice

Le 06 Mar. 2020

Ana Monteiro Lopes, 16 ans, est sûrement une future star de la chanson, avec une voix hors du commun, un style atypique et une histoire bien particulière…

Rubriques :

Le week-end dernier, The Voice, la célèbre émission de chant diffusée sur TF1, a révélé cette élève du Lycée Victor Duruy à Mont-de-Marsan. Originaire du Portugal, elle n’est pas sans rappeler un autre chanteur ibérique, vainqueur de l’Eurovision en 2017.


Ana Monteiro Lopes est née en 2003 au Portugal. C’est à l’âge de 10 ans que ses parents décident de quitter Santarém, pour venir s’installer dans les Landes. Ana arrive alors en France, sans avoir la moindre connaissance du français. Elle ne comprend pas ce qu’on lui dit, et personne ne la comprend. En CM2 à Cauna, elle n’a que peu d’amis et se réfugie dans la musique.

C’est par cet échappatoire qu’Ana va, petit à petit, apprendre notre langue, et s’intégrer. Au moment d’arriver au collège, ses parents décident de déménager à Lamothe, et Ana rejoint le collège de Tartas. C’est ici que son amour pour le chant prend une tout autre ampleur. Elle intègre la chorale du collège et apprend à jouer de plusieurs instruments, dont la guitare, le piano et la batterie. Chaque année, à l’occasion de la fête du collège, elle se fait remarquer en interprétant un morceau,en solo.

Amoureuse de la chanson, elle décide alors d’aller au Conservatoire de Rion-des-Landes, pour continuer à perfectionner son art. Depuis, elle écume les bars et les scènes ouvertes, pour prendre du plaisir en chantant et montrer son talent. Très vite, sa carrière prend un tournant important.


The Voice, un cap dans la très jeune carrière d’Ana…

Nous sommes en 2019, au Mojo, un bar de Dax. Lors d’une scène ouverte, Ana Monteiro Lopes est filmée. La vidéo est envoyée à un casteur, lié à l’émission télévisée The Voice. Ce dernier, conquis par les prouesses vocales de la jeune fille, décide de faire le déplacement pour voir ça de ses propres yeux. Il n’a pas été déçu du voyage, puisqu’il revient à Paris avec d’autres vidéos, et une ferme intention de faire passer les castings à Ana pour intégrer l’émission.

Ana arrive pour la première fois de sa vie dans la capitale, en septembre dernier. Tout émerveillée par la richesse culturelle et historique que propose la capitale, elle n’en oublie cependant pas la raison pour laquelle elle est là : les auditions pour The Voice.


En octobre, elle revient à Paris, et c’est encore une réussite, puisqu’elle est retenue pour participer à l’émission. C’est donc en novembre qu’Ana, sa mère, et sa grande soeur, font le déplacement pour que la jeune artiste soit passée au crible de quatre monuments de la chanson française : Pascal Obispo, Marc Lavoine, Amel Bent et Lara Fabian.

Il est plus d’une heure du matin quand cette jeune fille, aux cheveux bleus et à la chemise kaki, se place devant le micro, seule, au milieu de la scène. Et les premières notes de « Ta Reine », une chanson d’Angèle, retentissent. Rapidement, les membres du jury sont accrochés par son style si particulier. Lara Fabien et Amel Bent sont conquises et se retournent. C’est finalement Amel Bent qui aura le bonheur de coacher Ana tout au long de son parcours dans l’émission.


Pour la jeune Landaise, participer à l’émission est un rêve. « C’est la plus grande chose que j’ai fait dans ma vie » précise-t-elle. Elle espère que son passage, aussi long soit-il, lui permettra d’être repérée et entendue. « J’ai l’impression qu’on m’écoute plus quand je chante que quand je parle. De toute façon, je ne parle pas beaucoup.. [rires] ».

Vidéo sur son passage dans The Voice – cliquez ici

 

9 commentaires au sujet de cet article

  1. Jadore le son de ta voie quand tu chante .. Ta une personaliter unique adore .. Ta un style tres attipique et adore vrm .. Sa change des gens qui son sans personalite qui se donne des styles qui son pas d eux .. Toi ta un style bien a toi et sa te vas tres bien 🙂

  2. Ana, du haut de ses 16 ans, possède un timbre de voix unique, un talent d’interprétation rare et, qui
    plus est, un charme à tomber par terre. Je regarde The Voice depuis le début de cette émission et je n’y ai jamais vu ni entendu rien d’équivalent. Quand elle chante Viva la vida de Coldplay, elle me fait penser à Bob Dylan à ses débuts, sauf qu’elle démarre deux ans plus jeune que lui. Dès qu’elle se produira sur Paris, j’irai la voir, je ne peux pas rater ça.

  3. Bravo Anna. Je te regardais de notre Belgique, et je ne rate jamais une seule émission . J’ai voulu envoyé ma fille à The Voice car elle chantait vraiment bien , c’était il y a quelques années mais va ne s’est pas réalisé . Quand je t’ai vue , je suis tombé fan tout de suite, j’aurai tellement voulu que ma fille fasse la même chose . Continues et ne change rien, je t’adore , tu es géniale. A quand le premier album ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *