Abonnez-vous
Publié le

EN VRACWaterwomen. Donibaneko bestak. Capbreton fête la mer. Mattei. Tarbes Chante. Rugby sans TV ?

Expédition réussie pour les Waterwomen. – Donibaneko bestak, c’est parti ! - Capbreton célèbre la mer et les marins. – Promotion pour le Béarnais Jean-Paul Mattei. - Tarbes Chante ! fait son retour. - Tournée de rugby sans TV ?

Expédition réussie pour les Waterwomen. – Les 6 jeunes femmes ont ramé pendant 13 jours et nuits, 24h/24, soit 320 heures cumulées pour parcourir les 1 800 km à la seule force des bras, de Monaco au Pirée (Grèce). C’était la dernière répétition avant le grand départ de Lima (Pérou) vers Moorea (Polynésie française), soit 8 000 km. Informations sur le site Internet de Cap Optimist.
 
Donibaneko bestak, c’est parti ! – Les fêtes de Saint-Jean-de-Luz se déroulent jusqu’au 27 juin. Le coup d’envoi est donné avec un concert de l’artiste Izaro (ce jeudi), qui est déplacé au Jaï alaï. À noter, la Tamborrada des enfants (vendredi), les feux de la Saint-Jean (samedi) et le spectacle de clôture.

Capbreton célèbre la mer et les marins. – Ce week-end, la traditionnelle fête du port landais permettra d’offrir de jolis moments de convivialité entre concours de pêche, chants marins, concerts et casetas… À noter aussi le vide-bateaux, des sorties en bateau, etc. Informations sur le site Internet de Capbreton.
 
Promotion pour le Béarnais Jean-Paul Mattei. – Le député MoDem a été élu président de son groupe à l’Assemblée nationale (48 parlementaires). À 68 ans, le notaire palois et maire de Ger a été qualifié de « sage et roublard à la fois », selon nos confrères du Figaro. Un vrai homme politique, en sorte !

Tarbes Chante ! fait son retour. - La 7ème édition est programmée pour le 30 juin, place Verdun à Tarbes. Elle sera animée par David Chaze et Antony Gouveia de Chloé Production. Les candidats auront été sélectionnés en amont, avant de se produire devant le public et un jury exceptionnel, pour remporter l'enregistrement de leur propre single.
 
Tournée de rugby sans TV ? – Voilà une situation improbable. Alors que le XV de France bat tous les records d’audience, les deux prochains matchs des Bleus au Japon (2 et 9 juillet) ne sont pas programmés pour une diffusion en France. Une question de gros sous entre la société qui a acheté les droits à la Fédération japonaise (Pitch International) et qui propose des tarifs très élevés aux diffuseurs, comme Canal+ ou d’autres. La FFR devra négocier pour trouver une solution. Parce que, s’il faut se déplacer, le billet pour Tokyo coûte bonbon !

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi