Abonnez-vous
Publié le

CÔTÉ FEMMESFanny Ducamp, en bon voisinage !

Depuis plus de 17 ans, cette Landaise de 37 ans accompagne les personnes fragilisées et leur permet de trouver un projet professionnel qui leur correspond.
Fanny Ducamp (à gauche) et les autres membres de l'association Voisinage, à Soustons.
L’association Voisinage a été créée en 1995 à Soustons par quatre femmes qui voulaient valoriser la vente de textile d’occasion et aider les personnes éloignées du monde du travail à se réinsérer (environ 70 personnes par an).

Voisinage compte deux sites : celui de Soustons, où se trouve la recyclerie et une boutique, et celui de Saint-Vincent-de-Tyrosse, qui a ouvert en 2013. Elle compte aujourd'hui 17 employés. « Acheter des vêtements ou des meubles de seconde main n’est plus un signe de pauvreté, mais est revendiqué comme un acte militant. Une partie de nos adhérents qui achète des objets dans nos boutiques veulent lutter contre la surconsommation, contre le système : j’achète, j’utilise, puis je jette », assure Fanny Ducamp, la directrice de Voisinage.

J’adore rencontrer sans cesse de nouvelles personnes… 

Arrivée dans l'association en tant que secrétaire, la mère de deux enfants y a finalement découvert le monde du social, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle y a pris goût ! Fanny Ducamp initie, avec d'autres collègues, un projet de centre socioculturel composé d'activité bien-être, de cours de yoga et de français, organise des balades, met en place des animations créatives. En 2012, elle coordonne finalement ce centre socioculturel ainsi que la partie chantier d'insertion.

« J'ai la chance de réaliser des missions de lien social, qui donnent du sens au quotidien des gens autant qu'au sien. C'est vraiment un métier-passion : j'adore rencontrer sans cesse de nouvelles personnes, et travailler en collectif, chacun participe à la réussite de ce projet associatif. Les personnes que l'on accompagne ont des parcours de vie très différents. Je me nourris de leurs expériences, tout en leur permettant d'évoluer et de trouver leur voie », s'enthousiasme la directrice.

Une année ambitieuse pour Voisinage

Pendant près de 27 ans, les deux activités principales se sont beaucoup développées et de nouveaux services ont vu le jour. À l'image de La Recyclette, un atelier d'autoréparation et d’entretien de vélo à Soustons, créé en 2019, ou de sa boutique en ligne, la boutique des Voisins. « L'idée était de pouvoir faire découvrir d'autres métiers aux personnes qui viennent chez nous et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, comme la logistique », précise Fanny Ducamp

Après les multiples confinements, Voisinage a décidé de donner un « coup de fouet » en mettant en place un plan de développement. L'association s'est implantée depuis avril dernier dans les locaux de la technopole Domolandes, à Saint-Geours-de-Maremne pour bénéficier de cet environnement entrepreneurial innovant.

La Recyclette s'est ainsi retrouvée renforcée, avec la réalisation d'animations et de sensibilisation au réemploi de vélos, pour encourager tous les publics à privilégier la mobilité douce. Une activité de réparation de l'électroménager a également vu le jour : les 80% d'électroménager auparavant mis au rebut sont désormais réparés et réinjectés dans les boutiques de l'association.

Voisinage projette aussi de développer son espace de vente à Soustons afin de répondre à la demande croissante. Pour cela, l'association souhaite délocaliser son activité de tri dans un nouveau bâtiment dans la zone Atlantisud, à Saint-Geours-de-Maremne. Et la présidente de Voisinage a encore plein d'idées pour dynamiser son association.

Décidément, nul doute là-dessus : l’association implantée à Soustons et à Saint-Vincent-de-Tyrosse a fait de la lutte contre la surconsommation et pour l’insertion son cheval de bataille. Bravo !

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi