Abonnez-vous
Publié le

Les Landes, un territoire innovant en ce qui concerne l’autisme

En 2024, trois espaces inédits vont voir le jour à Mont-de-Marsan. Ils seront dédiés à l’accompagnement et l’hébergement de 15 jeunes TSA âgés de 15 à 25 ans.
Quatres jeunes assis dans l'herbe en train de rire.
Chaque année, près d’une trentaine d’enfants naissent porteurs de troubles du spectre de l’autisme (TSA). Le projet scientifique « Chacun sa vie, chacun sa réussite » a pour objectif d’améliorer leur prise en charge.

Il vise également à pallier le manque de place dans les structures d’accueil et de dispositif pour accompagner les familles et ce public (les Landes comptent 131 places d’accueil de personnes handicapées selon le Département).

Après le début d’une réflexion autour de cette thématique en 2018, un comité scientifique a été créé il y a deux ans. Piloté par Catherine Barthélémy, pédopsychiatre, professeure émérite au CHRU de Tours et spécialiste dans le domaine de l'autisme, il prévoit la création d’un site inédit dans le domaine.

Ce groupe d’experts œuvre pour la mise en place d’une plateforme de services. Celle-ci regroupera un centre de coopération pour les familles, les porteurs de TSA, les professionnels et les membres de la société civile ; un dispositif d’accès aux soins ; d’un outil au service de l’inclusion scolaire et professionnelle pour accompagner individuellement ces jeunes au cours de cette transition qui peut s’avérer difficile ; et d’un espace de répit pour les familles et les porteurs de TSA.

Trois lieux de vie complémentaires

Pour développer un accompagnement spécifique aux jeunes atteints de TSA dans la construction de leur projet de vie (obtention d’un travail, adapté ou non, aide au logement, à la formation, mise en place d’activités ludiques…), le comité scientifique ambitionne de créer trois lieux innovants de vie dédiés aux jeunes autistes, sur le modèle du Village Landais Alzheimer.

À termes, ce projet implanté à Mont-de-Marsan rassemblera trois structures complémentaires. Un lieu de vie à vocation inclusive baptisé « le Campus », qui sera composé de petites unités de vie de trois à cinq places. Pendant une durée maximum de trois ans, 15 jeunes de 15 à 25 ans seront suivis quotidiennement par des professionnels qui les aideront à construire leur projet de vie et faciliteront leur inclusion dans le milieu dit « ordinaire ». Un studio sera également mis à la disposition des familles de ces jeunes.

« L’Atelier pour l’autonomie » sera destiné aux jeunes en rupture scolaire. Cette structure d'accueil de jour aura pour objectif de mettre le jeune en situation de réussite au travers d'activités ludiques, quel que soit le domaine : sport, création artistique, musique, bricolage, jardinage, écriture, lecture, calcul…

Enfin, située sur le même terrain de deux hectares, « la Halle » sera un lieu de rencontre ouvert au public et pouvant accueillir des expositions, résidences d’artistes…

Plus d’information sur le site internet de Département des Landes

Commentaires (2)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Agathe HAEFELIN
il y a 10 mois -
Super initiative.
Gaëlle Parrou
il y a 10 mois -
👍

À lire aussi