Abonnez-vous
Publié le

MÉGA PROJET350 millions d'euros pour produire du e-méthanol à Lacq

C’est le projet d’investissement de la plateforme Elyse Energie, confirmé par la Communauté de communes de Lacq-Orthez.
LE BON CO2 – Lacq en pointe pour récupérer une molécule pleine de ressources

Ce lundi, la collectivité territoriale, présidée par Patrice Laurent a voté la vente d’un terrain d’une quinzaine d’hectares pour installer cette unité de e-carburant (carburant de remplacement fabriqué avec de l’électricité provenant de sources décarbonnées). Elle devrait ainsi être construite sur l'ancien site de Pechiney puis de Rio Tinto, à cheval sur Mourenx et Noguères.

Cet investissement colossal , annoncé en juin dernier par Chemparc, est porté par la plateforme d’initiation de projets, Elyse Energy, qui « accompagne les acteurs de l’hydrogène et des électro-carburants : développeurs, consommateurs d’hydrogène matière et énergie, fournisseurs de technologies… ». Le projet prévoit la création de 110 emplois, directs et indirects, d’ici 2027.

« Ce e-méthanol doit être produit avec de l’hydrogène bas carbone, obtenu par électrolyse de l’eau utilisant de l’électricité bas carbone et de CO2 issu de procédés industriels tiers » a expliqué la CCLO. Il pourra être utilisé pour le transport maritime ou dans l'aéronautique (kérozène de synthèse). Le projet prévoit la production de 150.000 tonnes par an.

Ce projet s'inscrit dans la volonté des acteurs du bassin de Lacq de s'inscrire résolument dans la production d'énergies renouvelables et dans la décarbonation de l'industrie.

Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi