Abonnez-vous
Publié le

L’hôtellerie et la restauration se tournent vers l’avenir

Du 10 au 12 octobre, l’Umih Pays basque était présente au salon Horesta à Biarritz. L’occasion pour les professionnels de tourner la page covid et de se projeter vers demain...
UMIH PB 2
Le 11 octobre, l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie a organisé une rencontre entre le chef étoilé Pierre Gagnaire, deux représentants emblématiques de la gastronomie basque Andrée Rosier et Pierre Oteiza, et ses adhérents.

« L’idée de cet événement est de marquer la fin d’une période qui a été assez difficile pour nos adhérents, aussi bien financièrement que psychologiquement », souligne Jean-Pierre Istre, le président de l’Umih Pays basque, avant de poursuivre « Les aides du gouvernement nous ont permis de passer le cap, mais le secteur des cafés-hôtels-restaurants a souffert et la reprise a été complexe pour beaucoup. Notamment à cause des difficultés de recrutement ».

Cette rencontre a réuni environ 150 professionnels, pour la première fois depuis deux ans. Pour les hôteliers basques, ce fut l’occasion d’amorcer une réflexion sur l’évolution nécessaire de la filière : « La pandémie a mis en lumière des points faibles que nous devons traiter. De plus, la clientèle a de nouveaux besoins, il est donc important de nous adapter à cette nouvelle ère ».

Trois intervenants d’exception…

Invité exceptionnel de cette rencontre, le chef Pierre Gagnaire, triplement étoilé, est un amoureux de la cuisine du terroir, de la peinture et de la musique. Élu meilleur chef du monde par ses pairs en 2015, le chef cuisinier de 71 ans a également écrit plusieurs livres : notamment La cuisine des 5 saisons de Pierre Gagnaire (parut en 2015 aux éditions Solar).

Pierre Gagnaire a profité de cette rencontre pour présenter sa vision des métiers du CHR et les difficultés que connait actuellement ce secteur. Les deux personnalités emblématiques de la gastronomie Andrée Rosier et Pierre Oteiza étaient parmi ses interlocuteurs.

Après s’être formée à Biarritz, la cheffe a travaillé dans les plus prestigieux établissements. Après être entrée dans l’histoire de la cuisine en devenant la première femme Meilleur ouvrier de France en 2007, elle a reçu la Légion d’honneur en 2019. Depuis 13 ans, Andrée Rosier travaille dans son propre restaurant étoilé, Les Rosiers à Biarritz.

Pierre Oteiza est quant à lui connu pour être un véritable ambassadeur de la filière du Kintoa. L’éleveur, producteur et artisan charcutier implanté dans son village natal des Aldudes. Il propose en direct ses jambons, salaisons et plats cuisinés dans ses 10 boutiques et dans des épiceries fines et restaurants en France, en Europe, en Asie du Sud-est et au Canada.

Après un moment d’échange privilégié avec les adhérents de l’UMIH Pays basque, cet invité exceptionnel a pris le temps de découvrir plusieurs stands du salon Horesta où se sont pressés près de 5.520 professionnels et une centaine d’exposants issus de la restauration, de la boulangerie, de la boucherie, de l’hôtellerie, de la pâtisserie et de la fromagerie.

Plus d’information sur le site de l’Umih Pays basque

Photo : UMIH Pays Basque

À lire aussi

Denise Perisè et Jacod

Créée en 2019, cette jeune marque basque collabore avec des artisans locaux pour confectionner ses vêtements destinés aux particuliers et aux professionnels…

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.