Abonnez-vous
Publié le

ÉVÈNEMENTVolotea s'installe en force à Tarbes

Décollage depuis l’Aéroport de Tarbes-Lourdes Pyrénées pour Volotea qui a ouvert deux rotations par jour vers Orly et rajoute trois destinations italiennes, Venise, Palerme, Naples, ainsi qu’une vers Strasbourg.

Après quelques vicissitudes et remous, la bonne nouvelle s’est enfin confirmée pour l’Aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées, ravi de recevoir la compagnie espagnole Volotea qui célèbre en outre cette année ses 10 ans et 40 millions de passagers transportés à travers le monde.

Le contexte un peu compliqué a eu un effet positif : renforcer les relations entre Volotea et les élus locaux, tout en établissant un clair souhait de continuer à se soutenir mutuellement.

Paris Orly, Venise, Palerme, Naples et Strasbourg

Volotea va ainsi assurer la délégation de service public en s’engageant à desservir Orly avec deux rotations par jour, pour un contrat assuré de quatre ans. Ont également été confirmées quatre autres destinations exclusives, que nous vous avions déjà annoncées : trois italiennes avec Venise, Palerme et Naples ; une nationale, avec Strasbourg.

À vous les voyages directs vers la Piazza San Marco de Venise, la sublime Cathédrale de Palerme en Sicile, ou le Vésuve proche de Naples. À moins que vous ne vous décidiez pour la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, ou ses légendaires marchés de Noël.

De gauche à droite : Jean-Louis Cazaubon, Philippe Baubay, Gérard Trémège, Michel Pélieu et Lazáro Ros, co-fondateur de Volotea

Mais dans l’autre sens, une vraie attractivité supplémentaire aussi pour les charmes nombreux des Pyrénées. L’objectif clairement affiché pour la première année est de transporter quelque 250.000 personnes vers la capitale bigourdane et la Cité mariale.

Inutile de s’appesantir sur les retombées économiques inévitables que ce transport va occasionner pour la région, attirant inexorablement un flot de touristes pour des week-ends prolongés, des séjours à la montagne, et ce en toute saison de l’année… Un vrai bol d’oxygène pour tout le monde.

Une mission de développement durable assumée

Un développement qui a donné lieu à 31 embauches locales, dont dix pilotes, dix PNC (personnel navigant commercial) et un station manager, auxquelles il faut rajouter 25 embauches indirectes pour la maintenance, le catering, etc.

Un avion A319 sera basé à Tarbes. L’intégralité de la flotte Volotea a été renouvelée en 2020, pour se doter d’Airbus A319 ou A320, plus économes et plus « propres ». Ce dernier point étant une ambition affichée de la compagnie espagnole qui a développé Voloterra pour une réduction drastique des émissions de CO2 et autres engagements liés au développement durable.

L’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées devient ainsi la huitième base française du groupe, la seconde à ouvrir en 2022 après Lille (avril dernier). Définitivement, une très bonne nouvelle…

Aéroport Tarbes-Lourdes PyrénéesVolotea

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi