Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Au domaine de la Pointe, c’est le temps des vendanges

A Capbreton, le producteur de vin des sables vient de récolter ses blancs et d’achever sa phase de conversion au bio, faisant évoluer l’identité de sa cuvée du Clos des Dunes...
CAPBRETON LA POINTE 0
Si l’ancienne « capitale historique » du vin des sables a quelque peu perdu de son lustre d’antan, le dynamique domaine de la Pointe entretient toujours la tradition viticole capbretonnaise. Il surfe depuis quelques années sur le retour en grâce des vins locaux atypiques.
  • Au temps de Napoléon, Capbreton comptait des dizaines de vignerons, qui représentaient le tiers des habitants de la commune, où la tradition du vin des sables était déjà multiséculaire. Le vignoble s’étendait jadis sur 150 hectares. Désormais, il ne reste plus sur place qu’un propriétaire récoltant : le domaine de la Pointe, 5 hectares plantés de vieux cépages locaux par Nicolas Tison dans les années 90, et désormais propriété des Laudet (domaine de Laballe), de Dominique Faget (Le Chai d’Hossegor) et de l’investisseur Julien Blanc (Vasconie Capital), qui l’ont acquis en 2018.

    En ce moment, le domaine vit à l’heure des vendanges : « Nous terminons la vendange des blancs et attendons tranquillement que les rouges soient prêts ». Et comme les années précédentes, il organise des journées de « vendanges solidaires » afin que chacun puisse venir lui prêter main forte.

    Entre tradition et (r)évolution(s)…

    Au-delà de ce rituel immuable, il y a tout de même du nouveau chaque année. Au cœur de l’été, le domaine a, par exemple, dévoilé un magnifique cabanon de réception pour les visites et dégustations qu’il organise, beau travail réalisé par L’Atelier des pins (Angresse).

    Et puis cette année, il a rhabillé ses cuvées du Clos des Dunes avec « une nouvelle étiquette pour une nouvelle identité, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la bouteille », changement « qui symbolise le nouvel élan et la vision que nous avons pour La Pointe », expliquent les propriétaires.

    On rappelle que les cuvées du Clos des dunes, en blanc sec (chenin blanc) et en rouge (cabernet franc, cabernet sauvignon et tannat), sont les purs produits de ce domaine idéalement situé, à moins d’un kilomètre de l’océan (ce qui rafraîchit la vigne) et dans le sable clair (qui réfléchit bien la lumière).

    L’autre cuvée des « Pieds dans le Sable » (blanc sec, rouge et rosé), elle, associe ce terrain « océanique » aux « sables fauves » de l’est des Landes. Des références adaptées au goût du jour : les vins régionaux atypiques reviennent en grâce auprès de consommateurs en quête de nouvelles expériences.

    Ce n’est pas tout au chapitre des nouveautés, puisque La Pointe est en train d’achever ses 3 années de conversion au bio. Interrogé par Sud-Ouest, le jeune maître de chai Alban Lesbordes a également révélé que le domaine comptait se mettre dès l’an prochain à la biodynamie, en plus de s’étendre de quelques ares et de faire évoluer son système d’irrigation.

    Des petites révolutions que tout un chacun peut aller observer, puisque le domaine, en plus de la vente directe, organise toujours ses visites et dégustations (plus d’infos sur le site).

    Certes, on ne refera sans doute pas de Capbreton une place forte viticole. Mais on n’est visiblement pas près d’enterrer le vin des sables !

    Plus d’informations sur le site internet du Domaine de La Pointe à Capbreton

    Pour lire notre dernier article sur le Domaine de La Pointe, c’est ici

    Pour s’inscrire aux journées de vendanges solidaires : info@domainelapointe.fr

     

    À lire aussi

    TWITTOLIB 1

    TWITTOLIB’ – L’actu en bref

    Des stations de ski nordique ouvrent ce samedi – Le Pau FC s’incline de justesse à Auxerre - Strasbourg-Elan Béarnais, samedi à 17 heures - Les stations de ski vers une fréquentation mini - Les campus du Pays Basque visent 10.000 étudiants - Mont-de-Marsan va accueillir des fonctionnaires décentralisés - Déjà plus de 78.000 votants pour le Budget participatif du 64 - L’hôpital de Tarbes bouleverse le temps de la naissance - Formations avec l’Académie du Vélo et le CNPC - Laurent Bordes présidera l’Université de Pau et des Pays de l’Adour - 5 gros concerts aux arènes de Bayonne en juillet - Des galettes très solidaires à Lannemezan - Le Gers à la pointe de l’économie sociale et solidaire - Pic du midi fermé, c’est bien dommage ! - Donnez un jouet ou un cadeau dans l’agglo de Pau - Double toque pour le chef Philippe Lagraula à la Villa Mirasol - Garorock dévoile trois nouvelles affiches…