INDEX

San Panzar dans la cité des Corsaires

Le 21 Fév. 2020

Coup d’envoi du carnaval de Saint-Jean-de-Luz. Les festivités ont été lancées par l’association Begiraleak, véritable institution locale…

Ce week-end est placé sous le signe du carnaval, après une semaine riche en multiples activités.


Cela fait plus de 80 ans que l’association Begiraleak existe, et qu’elle anime l’ouverture des festivités du carnaval de Saint-Jean-de-Luz. Samedi dernier, les rues de la cité des Corsaires ont été envahies par une multitude de danseurs folkloriques, convergeant vers la place Louis-XIV.

La journée marquait la fête de l’ours à trois têtes, symboles de passé, présent et futur. Ces « hiburu » étaient rois de leur journée ; Hartzaren Eguna.


Une course en faveur de l’ikastola de Saint-Jean-de-Luz avait lieu. Partis de la plage des Flots Bleus pour une boucle de 9 km, à pieds, les participants avaient le choix de se déguiser, ou non, pour coller au thème des jours à venir.


Une semaine de fête…

Toute la semaine, ce sont de nombreuses animations qui sont proposées en ville. Entre des ateliers de création de chapeau, des conférences, ou des balades, la semaine est riche en activités.

Le point culminant de cette semaine de fête sera ce week-end, où le carnaval prendra place autant à Ciboure qu’à Saint-Jean-de-Luz. Ce vendredi, la 30e nuit des sorcières a eu lieu, avec un nouveau défilé de l’association Begiraleak. C’était également l’occasion d’assister à des concerts, notamment des groupes Rakatapunk, The Pe’Cheels, et Doctor Mephisto.


Enfin, comme la tradition l’exige, la clôture de ce carnaval sera le procès, souvent malheureux, de San Panzar. Cette année, le carnaval basque fêtera ses 40 ans, autour du thème « Mythes, contes et légendes », avec un grand défile qui prendra son départ à Ciboure pour arriver à Saint-Jean-de-Luz, avant la sentence concernant le malheureux géant.

Pour poursuivre les festivités un peu plus tard, un repas sera organisé à la Grillerie du port, après qu’une buvette ait été ouverte, dont les bénéfices seront reversés à l’association Syndrome de Wolfram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *