SINGLE CREATEUR

Coup de coeur - Zipsnap égaye le quotidien des malades

Le 15 Avr. 2019

Depuis Orthez, Juliette Guillot de Suduiraut conçoit et réalise des accessoires et des vêtements pour faciliter la vie des malades ainsi que de leurs proches…

La trentenaire d’origine girondine, aujourd’hui orthézienne, a créé il y a deux ans une entreprise pour commercialiser des accessoires et vêtements à destination des malades et handicapés.


Son auto-entreprise, Zipsnap, est une onomatopée de la fermeture éclair et du bouton à pression (snap en anglais). « La fermeture éclair et le bouton à pression sont les pièces phares pour créer des accessoires et des vêtements adaptés aux malades » indique la créatrice.

Juliette Guillot de Suduiraut était éducatrice spécialisée, elle s’occupait de personnes handicapées avant de créer Zipsnap, il y a maintenant deux ans.

« Un jour, j’ai eu un déclic, j’étais en train d’habiller ma fille qui ne marchait pas encore et je me suis demandé : comment font les parents qui ont des enfants qui ne marcheront jamais ? » explique la jeune entrepreneuse. « C’était pour moi une évidence, j’ai commencé à me renseigner et j’ai testé les prototypes sur ma fille ».


La couturière se documente, confectionne les prototypes et partage les photos de ses créations sur Facebook pour solliciter les avis des autres parents. Juliette Guillot de Suduiraut a créé ensuite un site internet pour commercialiser ses produits. « Je travaille dans un atelier aménagé chez moi. Grâce au site Internet, je peux toucher le plus de personnes possibles. Les messages et les demandes ont afflué immédiatement ».

A ses débuts, Juliette Guillot de Suduiraut réalise des stomie patch, marque déposée à l’Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi), son produit phare. C’est un accessoire révolutionnaire pour les malades souffrant de gastrostomie. Ils sont nourris par une sonde directement dans l’estomac. « Les liquides acides abîment la peau autour du tuyau. Grâce au stomie patch, réalisé avec un tissu spécial qui aspire ces liquides, la peau se guérit d’elle-même » affirme la créatrice. « C’est l’un de mes produits les plus demandés et l’un des premiers prototypes ».


« La qualité avant tout »…

Juliette Guillot de Suduiraut propose des bodys, « j’ai beaucoup de demandes pour faire des bodys au-dessus des tailles que l’on trouve dans le commerce », des foulards absorbants (pour lutter contre la sudation involontaire) et des brassards pour les diabétiques « afin de cacher le capteur à leur bras ». Elle confectionne aussi des pochettes pour les pompes à insuline.

La jeune créatrice réalise aujourd’hui de gamme très large d’accessoires et de vêtements pour enfants, à des prix abordables : comptez 3,80 euros pour le stomie patch et jusqu’à 50 euros pour un pyjama. Depuis 6 mois, la jeune orthézienne confectionne également des patchs pour les personnes qui ont subi une trachéotomie, sur le même principe que les stomie patchs.


« Pour les matériaux techniques, je me fournis en France. Quant aux tissus, je les choisis en Europe. Mais je privilégie la qualité avant tout. Les motifs sont aussi importants car mon objectif principal est de redonner de l’estime de soi aux malades et de la joie » affirme Juliette Guillot de Suduiraut.

Tous les produits proposés par Zipsnap peuvent passer en machines (à 30-40° C) et sont réutilisables.

 


Des projets en cours…

« Depuis peu, je travaille avec l’Esat Jean-Genèze de Pau. L’Esat va me produire environ 80% des stomie patchs. Cela me tenait à cœur de fournir du travail à des personnes handicapées. J’aimerais par la suite développer davantage ce partenariat ».

Elle collabore aussi avec la créatrice orthézienne Mademoiselle Txuky (dont nous avons déjà parlé). Elle espère ainsi réduire le délai de livraison d’un mois. « Depuis quelques temps, je réfléchis à une poche pour les stomie. Ce serait un accessoire pour cacher la poche qui contient leurs urines et leurs selles ».

 


« Par ailleurs, je suis en train de travailler sur une gamme de tee-shirt avec des ouvertures un peu partout pour répondre au mieux aux besoins des parents. Ce fut l’un de mes premiers projets mais je l’ai laissé de côté pour me consacrer aux accessoires, j’avais besoin d’acquérir une certaine légitimité avant d’y revenir » détaille la créatrice de Zipsnap. « Je pense les commercialiser dès le printemps ».

Des pantalons, des robes, chemises et autres tee-shirts qui répondront aux problématiques motrices des enfants sans délaisser le look.

 


Enfin, « je veux étendre ma gamme de produits aux adolescents, car on m’en demande de plus en plus ». Ainsi, la jeune créatrice tente de répondre au mieux aux besoins des personnes qui la contactent. Elle créé en fonction de leurs attentes et leurs besoins quotidiens en apportant une touche de mode dans ses produits.

« Je travaille pour apporter de la couleur dans la vie, des malades. Je pense aussi aux parents qui ont des enfants handicapés ou malades. Je veux leur faciliter la vie » conclut Juliette Guillot de Suduiraut.

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *