SINGLE CREATEUR

CREATEURS ET PASSIONNES - Trois lauréats du Réseau entreprendre Adour

Le 10 Juil. 2020

Lucile Lepers à Bagnères de Bigorre, Nathan et Fabrice Otano à Biarritz, et Lionel Barberis à Ondres sont accompagnés par des chefs d’entreprise…

Créé en 2003, Réseau Entreprendre Adour intervient sur le Béarn, la Bigorre, le Sud-Gers, les Landes et le Pays Basque avec 4 implantations : Technopole Hélioparc à Pau, Crescendo à Tarbes, Domolandes à Saint-Geours-de-Maremne et Technopole d’Izarbel à Bidart.


RESEAU ENTREPRENDREAccompagner les créateurs, repreneurs et développeurs de PME/PMI à potentiel et tous les porteurs d’un projet d’entreprise susceptible de créer de l’emploi localement est la principale mission de l’association.

L’association vient de dévoiler ses trois derniers lauréats qui vont bénéficier d’un accompagnement individuel et collectif pendant 2 ans, avec des programmes spécifiques et un Club qui permet un partage d’expérience et un accès à des sessions d’information avec les autres créateurs. Présentation…


Lucile Lepers à Bagnères-de-Bigorre

La jeune femme a travaillé pendant dix ans dans le marketing, puis a décidé de revenir dans sa région natale. Lucile a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale dans le secteur des services à la personne. En février dernier, elle ouvre une agence O2 sur les secteurs de Bagnères-de-Bigorre, Lourdes et Lannemezan. Elle propose ainsi des services à domicile : ménage et repassage, garde d’enfant, soutien scolaire ; et proposera bientôt une aide à la dépendance auprès des personnes âgées ou handicapées.

Lucile Lepers bénéficie d’un prêt d’honneur de 10.000 euros et elle est accompagnée par Jean-Marc Durand (Sport 2000).

Informations sur le site internet, cliquez ici


Nathan et Fabrice Otano à Biarritz 

Après une formation « Production Cinéma Animation », à l’Ecole Gobelins à Paris, Nathan travaille pendant 3 ans sur des co-productions internationales. Il devient expert dans la mise en place d’outils et de processus de fabrication pour l’animation dessinée. Son père, Fabrice, après une solide carrière dans le digital au sein de grands groupes, a souhaité un projet de vie plus proche de ses convictions : développer une entreprise à échelle humaine et faire naître des projets artistiques au sein de sa région.

C’est ainsi qu’ils ont décidé de s’associer pour créer leur propre studio de film d’animation au Pays Basque : Disnosc. Leur but est de réaliser des films d’animation, avec un fort parti pris artistique de « dessin animé réaliste », à destination des jeunes adultes et adultes, cibles des nouveaux diffuseurs comme Netflix, sur des sujets interpellant notre perception du monde. Au-delà des prestations techniques et de la production de leurs propres œuvres originales, ils aimeraient participer au développement d’un pôle image sur la région.

Nathan et Fabrice Otano bénéficient d’un prêt d’honneur de 20.000 euros et d’un prêt d’honneur complémentaire issu du Fonds FEDER.  Ils sont accompagnés par Rémi Chasles (On Rewind) et Thomas Batigne (Lynxter).

Informations par mail à contact@disnosc.fr


Lionel Barberis à Ondres

Diplômé Ingénieur en génie civil, il intègre, à l’issue de son stage de fin d’études, l’équipe de la direction de l’animation de la ville de Saint-Etienne en qualité de régisseur pendant deux ans avant d’intégrer le groupe GL Events en 2000 comme responsable commercial des infrastructures. Fin 2002, Lionel s’est orienté vers la fonction publique où il a œuvré à la direction des sports et des services. Les 10 dernières années, en tant que directeur général des services, il avait pour comme principale mission le redressement des comptes publics.

Souhaitant devenir indépendant, Lionel décide de reprendre l’entreprise Dupouy dans les Landes, spécialisée dans la charpente, couverture, zinguerie, ossatures bois, qui emploie aujourd’hui une quinzaine de salariés.

Lionel bénéficie d’un prêt d’honneur de 15.000 euros et de prêts d’honneur complémentaires issus du Fonds FEDER et Aquitaine Transmission. Il est accompagné par Philippe Commet.

A suivre sur sa page Facebook, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *