SINGLE CREATEUR

CREATEURS ET PASSIONNES – GameLabsNet vers des PME 4.0

Le 28 Juil. 2020

Accompagner leur développement grâce à des technologies de jeux-vidéos : c’est le défi de ce projet mené par la France, l’Espagne, et le Portugal…

Projet international, GameLabsNet est né pour faciliter la transformation numérique des entreprises. Dans l’hexagone, ce sont l’Estia, qui accueillera un laboratoire à Bidart, l’Institut Champollion et la CCI Pau Béarn qui sont les promoteurs de cette initiative qui touche aux secteurs de l’aéronautique, de la santé, du commerce et du tourisme.


C’est en voyant que les e-transformations des secteurs économiques étaient, pour beaucoup, seulement dans leurs balbutiements, que le projet a pris ses racines. « Le degré de transformation numérique dans la plupart des secteurs économiques du SUDOE est encore embryonnaire et cela affecte particulièrement les PME, qui présentent un manque de connaissance des solutions existantes, de l’impact qu’elles peuvent avoir dans leur entreprise et sur leur marché et ne connaissent pas l’ampleur de l’investissement que cela représente pour elles », explique Gloria Diaz, porte-parole du consortium.

Fort d’un important réseau d’entreprises des technologies de l’information et de la communication (TIC), ce soutien les accompagnera donc dans leur recherche et acquisition de plateformes et d’outils.


« Nous entendons faire connaître ces PME en leur offrant un espace où on pourra tester et expérimenter leurs solutions, et connaître des cas d’application à de multiples secteurs. Nous parviendrons ainsi à démocratiser leurs technologies, qui peuvent encore être perturbatrices et très innovantes, en les rendant accessibles à toutes les entreprises. Cela nous permettra de contribuer à la création d’une industrie intelligente, innovante et durable » continue-t-elle.

Grâce à des technologies issues des jeux-vidéos, comme la réalité augmentée, la réalité virtuelle ou la réalité mixte, qui sont des technologies immersives, il sera possible de virtualiser et surveiller une installation industrielle, d’en créer une copie numérique, d’en analyser les données, de simuler différents scénarios, etc. C’est ce qu’on appelle des « jumeaux numériques ».


C’est donc la Confédération espagnole des entreprises de technologies de l’information, de la communication et de l’électronique (Conetic) qui dirigera le projet, et qui développera un réseau transnational de centres de démonstration des technologies pour aider à la transformation numérique des PME dans les secteurs économiques prioritaires de la zone SUDOE (Espagne, Portugal et France).

En tout, ce sont près de 700 entreprises qui pourront être accompagnées. Six laboratoires, interconnectés, offriront des services de formation, de conseils individuels, d’événements, et de conférences. L’un d’entre eux sera implanté à Bidart, dans le nouveau bâtiment de l’ESTIA. Il sera chargé de traiter les demandes du secteur de l’aéronautique, d’accueillir les entreprises concernées, et leur proposer la formation de personnel grâce à des outils uniques.


Un tel projet a tout naturellement un coût. Et c’est donc le programme Interreg Sudoe qui financera GameLabsNet, avec l’aide de sa dizaine de partenaires, dont la CCI de Pau, et le Fab Lab de la Sorbonne, immense université parisienne.

Le projet devrait prendre fin courant 2022, au Centre d’excellence des entreprises Coslada, où sera d’ailleurs situé le laboratoire de Madrid, avec une grande foire internationale, qui devrait réunir l’ensemble des entreprises concernées par GameLabsNet.

Informations sur le site internet, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *