Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le
Créateurs et Passionnés

Pascal et Catherine Lesage

Chercheurs d'or rouge dans le Gers
SAFRAN
La Mousquère à Castelnau Barbarens dans le Gers. Déjà, le nom sonne doux. Là, Pascal et Catherine Lesage, après avoir posé leurs valises venues du Nord, ont découvert leur passion pour l'or rouge, le rare safran issu de la fleur du crocus. Ce qu’il faut savoir…
  • La Mousquère à Castelnau Barbarens dans le Gers. Déjà, le nom sonne doux. Là, Pascal et Catherine Lesage, après avoir posé leurs valises venues du Nord, ont découvert leur passion pour l'or rouge, le rare safran issu de la fleur du crocus.

    Ce qu’il faut savoir…

    safrangers4champPas les premiers à constater que la petite épice aux pistils délicats aime les terres du Sud-Ouest en général, et du Gers en particulier. Mais ils ont décidé d'y goûter aussi, même si Pascal conserve pour l'instant son emploi de chef de cabine chez Air France.

    Ils ont planté les fleurs, ramassé les premières fin septembre et d'autres maintenant. C'est un travail de longue haleine, et de patience forcenée qui débute ensuite, avec le fragile émondage et chaque fleur ouverte pour en dégager le pistil et ses trois précieux stigmates. Mais le plus difficile est à venir avec le séchage, car le safran ne doit être ni trop sec ni trop humide, pour conserver toutes ses qualités gustatives et ne pas moisir.

    safrangers3poudreEt patience toujours, c'est ensuite parti pour trois ans de conservation avant de pouvoir utiliser l'épice orangée qui sublime tous les plats, les plus grands chefs ne s'y trompent pas. Sans oublier ses nombreuses vertus médicinales, contre les maladies respiratoires et même comme anti-cancéreux !

    Pour l'instant, les Lesage sont bien obligés de le rester (facile), car avec une récolte de 200 grammes, le safran a beau se vendre à prix d'or (il s'agit de l'épice la plus chère du monde), ça ne fait pas bouillir la marmite, mais sûr que leur patience va payer... Car la France continue d'importer plus de safran qu'elle n'en produit, malgré les initiatives qui se développent sur le territoire.

    MOUSQUEREIl y a donc un sérieux marché à prendre. Et bientôt, leur passion sera reconnue autant que leur adresse, et les Lesage pourront s'autoriser toutes les... folies. Pistil qui s'en dédie...

    À lire aussi