INDEX

Le Festival Ravel fait vibrer le Pays Basque

Le 13 Sep. 2019

Dans plusieurs villes, il associe des artistes de renommée internationale aux talents de demain : concerts, conférences et masters class au menu…

Jusqu’au 15 septembre, le Festival Ravel offre une belle rentrée musicale. Le festival s’est installé à Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Bayonne, Biarritz, Ciboure, Saint-Pée-sur-Nivelle et Urrugne.


L’édition 2019 s’est ouverte aux esthétiques les plus diverses en accueillant des formations aussi prestigieuses que variées : orchestre sur instruments d’époque, ensemble baroque, phalanges symphoniques de Nouvelle Aquitaine : Les Siècles, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Ensemble Pygmalion, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Symphonique du Pays Basque.


Cette édition était aussi l’occasion de fêter l’enfant terrible du romantisme français, visionnaire et génial auteur de la Symphonie Fantastique : Hector Berlioz bien sûr, dont Ravel est l’héritier direct, à un siècle de distance. Pour prolonger cette filiation, Philippe Manoury, figure majeure d’aujourd’hui, successeur adoubé de Pierre Boulez, était l’invité de la 50e session de l’Académie. L’éclectisme des œuvres proposées a fait parcourir quatre siècles de musique, avec un éclairage particulier sur “les” musiques françaises du temps de Ravel.


 

Samedi 14 septembre, Jeunes talents de l’Académie (11h et 15h30, Auditorium de Saint Jean de Luz)

Samedi 14 septembre, Diotima invite Jean-Frédéric Neurburger (20h30, église de Ciboure) – Pour sa première apparition au festival, le Quatuor Diotima invite Jean-Frédéric Neuburger et nous offre un des monuments du répertoire : le 2e Quintette de Fauré. Au programme également, le Quatuor à cordes de Ravel, que le jeune compositeur de 27 ans dédie à son maître Gabriel Fauré. Enfin, en miroir, le 2e Quatuor à cordes du compositeur polonais Karol Szymanowski, dont l’ensemble de l’œuvre est empreint de musique française. Pour mémoire, rappelons que, en voyage sur la Côte Basque à l’été 1925, celui-ci séjourna à l’Hôtel d’Angleterre de Saint-Jean de Luz…


Dimanche 15 septembre, Jeunes talents de l’Académie (11h, Auditorium de Saint Jean de Luz)

Dimanche 15 septembre, Joyeux anniversaire Monsieur Offenbach, La Périchole (16h, Théâtre de Bayonne). – « Tout finit par une chanson ». Alors Monsieur Offenbach, que l’on fête partout cette année, est bien l’homme de la situation pour clore cette cuvée 2019 dans l’allégresse ! Pour cette production originale du célèbre opéra-bouffe, produite par le Festival et pour les festivaliers, Sabine Vatin et Vincent Vittoz ont préparé un casting de haute volée. Le montage du spectacle aura lieu pendant la session de l’Académie ; certaines répétitions seront ouvertes au public. Une chance pour les aficionados de pénétrer dans les coulisses de la production ! La « première » créée à Bayonne sera suivie d’une tournée en 2020.


Plus d’informations sur le site du festival – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *