INDEX

François Jolly

Homo Territorius - François Jolly, le pilier de PresseLib’

Le 15 Juil. 2019

Les challenges ne lui ont jamais fait peur. Au contraire. Se lancer dans la presse en était un. Entrepreneur brillant dans l’industrie et les services, son avenir se confond désormais avec celui de PresseLib’

Séduit par le positionnement de PresseLib’ qu’il lisait déjà quotidiennement, François Jolly n’a pas hésité lorsqu’en 2015, l’équipe a eu besoin d’un nouveau souffle pour maintenir son indépendance et se développer.


LOGOS-CARRE-PRESSELIBL’entrepreneur de 54 ans formé à la Business School Idrac, se réjouit aujourd’hui que les circonstances de la vie l’aient entraîné vers la presse.

Cette presse de proximité et ce titre-là surtout, qui véhicule toutes les valeurs auxquelles il croit. Un nouveau challenge intellectuel après avoir construit son parcours professionnel dans l’industrie (groupe Ogeu), les services (Indigo) et son activité de consultant dans le domaine de la distribution d’eau et la fabrication de bonbonnes. Sa carte de visite a désormais une ligne supplémentaire : patron de presse d’un media qui lui ressemble.


Avec l’équipe PresseLib’

De fait, l’homme au gabarit de pilier est l’archétype de l’Homo Territorius auquel s’adresse PresseLib’. C’est bien sur ce territoire de l’Adour qu’il a fait carrière, a développé ses passions et partage son temps. Béarnais de naissance, il a passé son enfance à Pau (où il habite), a été nourri aux enseignements de Garaison, a découvert la pala qu’il pratique régulièrement et le rugby.

Il est administrateur de la Section Paloise. Landais par goût des ferias locales, il a acheté une maison à Hossegor où il séjourne fréquemment en famille. Basque de cœur, il fait partie depuis 30 ans d’une peña basque Le BBClub (beti beltza, tout noir en basque).


Désormais son avenir et celui de PresseLib’ se confondent au service de ces territoires et de leurs habitants.

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *