Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

L’EuroVélo 3 est une réalité. Profitez-en !

Le 27 Juil. 2018

Il relie désormais la Norvège à la Galice, en traversant les Landes sur 177 kilomètres. La fameuse et tant espérée Scandibérique vous attend…

Rubriques :

Un itinéraire qui relie Trondheim en Norvège, à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Avec pour ce qui nous concerne, plus de 1.700 kilomètres de parcours recensés dans le département des Landes, ce qui en fait le plus itinéraire cyclable de France, avec 6 régions et 20 départements traversés.


Et plus particulièrement, pour les Landes grâce à l’EuroVélo 3, on peut aller d’Escalans à Saint-Laurent-de-Gosse, en passant par Mont-de-Marsan et Dax, rouler sur 5 Communautés de communes et 2 d’agglomérations, soit 177 kilomètres d’itinéraires définis, empruntant les Voies vertes existantes et les petites routes, en privilégiant les traversées des centre-bourgs ruraux, selon une diagonale Nord-Est / Sud-Ouest.

Cinq tronçons sont ainsi proposés : le premier, de 23 km, va d’Escalans à Labastide d’Armagnac, avec arrêt obligatoire à la chapelle Notre-Dame des cyclistes, où l’on peut admirer les maillots de champions de la petite reine.

 


Le second, de 30 km, relie Labastide à Mont-de-Marsan ; le troisième, carrément plus long (60 km) nous amène à Dax, en suivant la Midouze puis l’Adour via des chemins de halage.

Le quatrième est nettement plus court, 22 km, jusqu’à Saubusse, puis voici Saint-Laurent-de-Gosse, sur des routes goudronnées en site propre, terminus d’une balade délicieusement champêtre.

 


Voilà qui devrait redonner un coup de fouet à des territoires trop oubliés des touristes, qui préfèrent s’agglutiner sur les côtes et vont ainsi pouvoir découvrir, à leur rythme, les charmes de la campagne landaise, son sens de l’accueil, ses hébergements labellisés « Accueil Vélo », sa gastronomie et ses petits prix.

Encore que les trajets proposés vont tout autant convenir aux locaux, à ceux qui gonflent leurs pneus le dimanche pour une ballade en famille, voire à ceux qui ne rechignent pas à gagner leur lieu de travail à bicyclette et à la force des mollets.

L’EuroVélo existe, youpi, et on file derechef s’acheter un vélo !

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *