INDEX

Ovalie – Finales européennes, Top 14 et Pro D2

Le 18 Oct. 2020

Pau enchaîne à domicile avec les tripes – Bayonne a été dévoré par le LOU – Des championnats illisibles avec les matches reportés, dont ceux de Biarritz et Mont-de-Marsan – Double Crunch doublement fatal…

En Top 14, les Béarnais ont réussi à contenir des Bordelais qui peinent à retrouver leur niveau ; de leur côté, les Bayonnais avaient fait l’impasse sur ce déplacement et en ont fait les frais. En Pro D2, les Biarrots et les Montois étaient au repos forcé avec le covid qui a frappé leurs adversaires ; mais le BO étant touché à son tour, son match de jeudi contre Colomiers est reporté. Le Racing et Toulon ont laissé passer leur chance en finales des coupes européennes.


Pau-Bordeaux (29-24) : avec beaucoup d’appétit

Dominée jusqu’à la pause (9-16), la Section Paloise est allée chercher une troisième victoire en infligeant un 20-8 à des Girondins indisciplinés et qui se sont retrouvés à 13 contre 15 pendant 7 minutes. De quoi renforcer le mental des Vert & Blanc qui vont affronter 3 grosses écuries en suivant : déplacement à Clermont (samedi 24 octobre), accueil de La Rochelle (31 octobre) et voyage au Racing (7 novembre).

Une nouvelle fois, les Béarnais ont mal démarré la rencontre. Mais une nouvelle fois, ils se sont accrochés pour arracher les points de la victoire grâce à un essai de pénalité au retour des vestiaires (43e) puis un essai de Septar à la suite d’un ballon porté (70e). La réussite au pied d’Hastoy (6 sur 7) a permis de garder une marge. Il fallait cela avec la salve d’honneur allumée par l’ancien Palois, Romain Buros, et conclue par Santi Cordero (80e).


Malheureusement, sur la dernière action, Votu a reçu un carton rouge (plaquage cathédrale) et sera suspendu les prochains matches. A noter, la très belle prestation d’Habel-Kuffner, confirmant un gros potentiel.

De leur côté, les hommes de Christophe Urios ont du mal à retrouver leur forme de la saison dernière, il faut dire qu’ils ont dû gérer de nombreuses perturbations en raison de plusieurs contaminations successives. Cela s’est aussi ressenti au niveau discipline puisqu’ils ont écopé de 18 pénalités et de 3 cartons jaunes.

Photos : Romain Perchicot


Lyon-Bayonne (62-10) : une impasse chèrement payée

Mauvaise soirée pour l’Aviron Bayonnais, déjà assommé par La Rochelle à Jean-Dauger le week-end dernier. Certes, le staff avait laissé quelques cadres au repos pour mieux se concentrer sur le prochain match, mais l’addition est très lourde avec 10 essais du LOU contre 2 signés par Joseva Ravouvou.

Il faut dire aussi que Bayonne est tombé sur une équipe vexée d’avoir laissé échapper la victoire à Pau, et a profité d’une certaine euphorie collective pour retrouver son niveau de la saison dernière.

Les Basques vont devoir retrouver toute leur flamme pour poursuivre une sacrée série : déplacements à Agen (24 octobre), accueil de Toulon (31 octobre) et expédition à Bordeaux (7 novembre).


5e journée de Top 14

Lyon-Bayonne (62-10), Pau-Bordeaux (29-24), Brive-Toulouse (16-36), Montpellier-Agen (42-13), La Rochelle-Castres (62-13), Clermont-Stade Français (41-27)

Reporté : Racing-Toulon

 


Classement du Top 14

Le classement du Top 14 devient de plus illisible avec 3 clubs qui ont 2 matches de retard et 6 qui ont 1 match en moins. Pau et Bayonne sont les seules équipes avec Toulouse, Lyon et Agen à avoir joué leurs 5 matches.

  • Qualification directe pour les demies : Toulouse (18), La Rochelle (14, 1 match en moins)
  • Qualification pour les barrages : Pau (14), Clermont (13, 1 match en moins), Lyon (12), Racing (9, 2 matches en moins)
  • Milieu de classement : Brive (9, 1 match en moins), Toulon (9, 1 match en moins), Stade Français (8, 1 match en moins), Bayonne (8), Montpellier (7, 1 match en moins), Bordeaux (5, 2 matches en moins),
  • Relégation : Castres (4, 2 matches en moins), Agen (1)

6e journée de Top 14

Pour cette journée, les clubs seront privés de leurs internationaux. Ce qui touchera principalement Toulouse (8 joueurs sélectionnés avec les Bleus, sans compter les internationaux étrangers), le Racing (6), Montpellier (5), Toulon (4) et Lyon (3).

Vendredi 23 octobre : Toulon-Castres (20h45, Canal+ Sport)

Samedi 24 octobre : Toulouse-Lyon (15h15, Canal+) ; Clermont-Pau, Agen-Bayonne et Stade Français-Racing (18h15, Rugby+)

Dimanche 25 octobre : Montpellier-Brive (17h, Canal+ Sport) ; La Rochelle-Bordeaux (21h, Canal+)


Finales européennes : Toulon et la Racing échouent au port

Une nouvelle fois, le Racing laisse échapper la Coupe d’Europe de justesse. Après un difficile début de rencontre face à Exeter (14-0), les Franciliens sont bien revenus passant tout près du sacre (27-31). Ils peuvent avoir de gros regrets car ils ont eu largement l’occasion d’assurer un succès qui aurait été mérité.

Ce sont les Toulonnais qui avaient lancé le week-end européen et ils sont tombés contre la redoutable équipe de Bristol (19-32) Les Anglais qui avaient battu Bordeaux en demi-finale du Challenge européen avec un solide paquet d’avant et le phénomène Radradra, derrière, ont fait la différence en deuxième période en privant les Varois de ballon et en tissant une défense de fer.


6e journée de Pro D2 – Mont-de-Marsan et Biarritz au repos

Nevers-Perpignan (22-25), Béziers-Aurillac (19-3), Colomiers-Angoulême (53-11), Rouen-Vannes (19-23), Grenoble-Valence Romans (28-25)

Reportés : Oyonnax-Biarritz, Carcassonne-Mont-de-Marsan et Montauban-Provence

Classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demies : Perpignan (21), Vannes (21),
  • Qualification pour les barrages : Biarritz (18, 1 match en moins), Colomiers (17, 1 match en moins), Oyonnax (17, 2 matches en moins), Aurillac (13)
  • Milieu de classement : Provence Rugby (12, 1 match en moins), Nevers (12), Béziers (11), Grenoble (10, 1 match en moins), Valence Romans (9, 1 match en moins), Mont-de-Marsan (7, 2 matches en moins), Montauban (6, 2 matches en moins), Carcassonne (6, 1 match en moins)
  • Relégation : Angoulême (6), Rouen (5, 1 match en moins)

7e journée de Pro D2

Jeudi 22 octobre : Mont de Marsan-Nevers (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 23 octobre : Angoulême-Carcassonne, Oyonnax-Aurillac, Perpignan-Montauban, Valence-Béziers (19h) ; Vannes-Grenoble (20h)

Samedi 24 octobre : Provence-Rouen (18h)

Reporté : Biarritz-Colomiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *